logo-article

Inland

Tea Obreht

Western et transcendance en Arizona

Il y a dans INLAND un souffle : celui de la sécheresse du grand Ouest américain qui assèche tout et même les cœurs ; mais surtout un souffle épique. Tea Obreht insuffle à ses pionniers étasuniens une dimension, une grandeur qui fait de ses 2 personnages principaux des aspirants à ce que nous partageons tous : le désir d’une existence digne.

Deux récits parallèles composent ce western qui se situe avant la guerre de sécession, lors de la conquête des derniers territoires sauvages. On s’attache au sort de Nora, une mère seule avec ses enfants dans son ranch et de Lurie, un vagabond musulman chargé par l’armée de traverser la Californie à dos de chameau. Tea Obreht dépeint la soif, la pauvreté, la nature âpre et magnifique. La rudesse de ces existences pourrait prendre toute la place. Le sujet pourtant n’est pas tant de tenir dans ce climat. Au delà de leur survie, ce qui les anime et fait leur noblesse, c’est leur force d’âme. Ils se croiseront tôt ou tard et cette attente fait de ce livre un page turner des plus redoutables.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.