logo-article

Il nous reste les mots

Georges Salines et Azdyne Amimour

Un témoignage d'humanité face à l'irréparable.

Entretien entre le père d’une jeune femme morte dans l’attentat du Bataclan, lui-même auteur de L’indicible de A à Z (2016), et le père de l’un des terroristes. Ils se sont rencontrés à plusieurs reprises et leurs propos sont ici recueillis par Sébastien Boussois, enseignant-chercheur, spécialiste du Maghreb et du Moyen-Orient, dont nous possédons plusieurs ouvrages, mais surtout, en relation avec ce qui nous occupe ici, Lettres pour les jeunesses arabes (2018) coécrit avec Azouz Begag. Ce dialogue improbable, sans complaisance, est à découvrir pour ce qu’il révèle de la capacité des mots à nourrir un dialogue entre deux consciences que, a priori, tout oppose.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *