logo-article

Hitch, une histoire iranienne

Chowra Makaremi

Comment dire l’absent ? Que faire de lui ?

La réalisatrice de ce documentaire a décidé de répondre à ces questions, ô combien délicates, en nous parlant de sa mère, opposante au régime islamique d’Iran, assassinée en prison en 1988, après 7 ans d’enfermement. Ainsi donc en interrogeant sa famille déchirée par la séparation, puis par la disparition, Chowra Makaremi nous donne à voir un père (et éternel mari) qui transporte, comme une œuvre d’art et un emblème de résistance, les souvenirs de la défunte dans une colossale armoire. Plus loin nous retrouvons le frère, qui lui, devenu vigneron en France, a décidé de transformer le sang de la guerre, en vin issu d’un cépage iranien. Une œuvre à la forme métaphorique et douce mais qui dévoile un fond incandescent et violent dans l’évocation du souvenir.

Vues : 1

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *