logo-article

Divoc baie : un réseau avec les moyens du bord

François Fontana

.

François Fontana, grand amateur de modélisme ferroviaire, s’ennuie ferme pendant le confinement du printemps 2020. Rayon d’action des sorties  ? 1 km. Magasins de maquettisme et modélisme ? Fermés. Que faire ? Heureusement, l’auteur a deux ou trois bouts de rails qui traînent dans ses placards, une loco, quelques wagons, un transfo, un peu de matériel comme de la colle spéciale, du vernis, de la peinture, du carton, du polystyrène extrudé. Et dans son frigo des… boîtes de camembert. Avec  tout ça, le confiné se lance comme défi de réaliser une petit réseau ferré autour d’une baie et d’un port en 8 semaines. Pour les connaisseurs, c’est un réseau en voie étroite en HO. Et quand on voit le résultat dans ce livre, on se dit qu’on peut faire des choses magnifiques avec pas grand chose… et pas mal de talent !  Il nomme son mini réseau Divoc baie. Divoc ? drôle de nom. Quand on le lit le nom à l’envers, on apprécie l’humour (noir) de l’auteur.

Vues : 4

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *