logo-article

Emilie voit quelqu’un : après la psy le beau temps ?

Rojzman & Rouquette

Emilie, une Mary Poppins trentenaire, a perdu le parapluie qui la reliait à la vie. De sombres nuages la guettent malgré une vie plutôt « normale » : un travail, un petit ami, des copines et une famille qui l’entoure. Mais au fur et à mesure de la lecture, se dévoilent les petites failles qui peuvent conduire à la dépression…

« Je vous le dis tout de suite : si vous êtes venue chercher un arbre pour vous accrocher aux branches, vous vous êtes trompée de personne  » commence la psychanalyste, vieille hippie rock’n’roll et ancienne amante de Mick Jagger. Emilie, qui s’est résolue à la consulter en dernier recours, en reste médusée. Puis, peu à peu, les barrières lâchent et Emilie retrace le chemin de sa vie, les petites vexations quotidiennes de son petit ami et de sa meilleure amie ; sa sœur qui lui renvoie l’échec de ses relations amoureuses et son incapacité à construire « une vie normale » telle qu’elle la conçoit ; des parents trop charmants qui cachent un lourd secret… Bref, des choses enfouies, cachées qui ressurgissent lors des séances. Et un drôle de collègue nommé professeur Googleu, accro à son portable et personnage prétexte pour expliquer l’état dépressif d’Emilie. Hypocondriaque, amoureux et complètement survolté quand il s’agit de donner des explications !

Une approche franchement intéressante du phénomène de la dépression avec des personnages assez approfondis pour s’y laisser prendre et rester en haleine jusqu’au final !

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *