logo-article

Partials

Dan Wells

2076. La guerre contre les Partials, ces êtres génétiquement modifiés, a décimé la quasi-totalité de la planète…

Quarante mille humains survivent sur l’île de Long Island sous la férule d’un Sénat autoritaire tandis que le virus RM reste sans antidote. Les nouveau-nés vivent moins d’une journée, si ce n’est quelques minutes. La population déjà très éprouvée est désormais traumatisée par la loi Espoir : toute jeune fille, dès dix-huit ans, aura l’obligation de tomber enceinte.

Le combat de Kira Walker, étudiante en médecine, commence à cet instant. Ses ennemis ne sont pas les Partials mais le RM. Son obsession ne concerne pas la dérive fasciste du Sénat mais une folle hypothèse scientifique.

Kira décide de suivre son intuition au risque de devenir une hors-la-loi ou que les Partials ne la tuent…

Une très bonne dystopie, où les ennemis ne sont pas ceux désignés par le pouvoir. De surprises en surprises, Kira va devoir faire face à l’adversité pour trouver sa réelle identité. 500 et quelques pages a dévoré d’une traite en attendant une suite qui se promet aussi surprenante.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.