logo-article

Body language (Ce corps qui parle)

D. Harap, I. Cadrin-Rossignol

La lecture du visage, l'identification des émotions d'autrui, semble être une faculté innée chez les êtres humains que nous utilisons dans nos relations totalement à notre insu.

Nos expressions faciales sont désormais répertoriées, numérisées par les spécialistes de la synergologie, et servent aussi bien aux services secrets israéliens pour identifier des terroristes, qu’aux enseignants québécois pour mener leur classe.

L’empathie étant à la base des relations humaines, c’est ce que cherchent à développer certains spécialistes dans le traitement des jeunes enfants autistes en recourant à un robot mimant nos expressions corporelles.

Après avoir visionné ce film, on se demande toutefois si ces techniques, tellement séduisantes, ne doivent pas être utilisées « avec modération ».

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *