logo-article

Aquarela : l’odyssée de l’eau

Victor Kossakovsky

Un film singulier dont le seul fil conducteur est le spectacle de la puissance de l'eau.

Les étendues glacées craquent sous les roues des véhicules ou les pas humains. Des montagnes aux mille nuances de blanc et de bleu clair s’effondrent dans un bruit sourd. Le bleu profond des vagues océanes vire au noir. L’eau s’allie au vent et provoque des inondations comme lors de l’ouragan Katrina. Le périple de l’eau se clôt avec les chutes vertigineuses du Salto Angel au Vénézuéla.

L’eau est représentée ici en majesté sous toutes ses formes et ses couleurs. Le spectacle est grandiose. Il est aussi inquiétant, parfois terrifiant.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.