logo-article

Apocalypse cognitive

Gérald Bronner

Nous avons plus de temps. Nous travaillons moins et dans de meilleures conditions que nos ancêtres. Nous sommes plus libres que jamais d'avoir le temps de penser. Mais à quoi employons-nous notre liberté cognitive, notre « temps de cerveau disponible » ?

L’objectif de cet essai, est d’exposer cette augmentation du temps de cerveau disponible entre le XIXe et le XXe siècle et à quoi nous, Homo Sapiens du XXIe siècle, employons ce temps. Ce livre met en évidence notre consommation toujours plus grande d’information. Celle-ci est produite en masse, variée et accessible. Ce contexte favorisé par le développement d’internet.

Le propos de l’auteur n’est pas ici de dresser cet unique constat, mais plutôt de questionner notre usage de ce précieux temps laborieusement gagné au fil des siècles.  D’après Bronner, il est aussi primordiale de réguler ce flux et cet accès à la diffusion et la consommation d’informations. En bon sociologue rationaliste, défenseur farouche de la pensée critique, Gérald Bronner critique ici la facilité de diffusion des fake news et la trop grande égalité de parole sur internet où, d’après lui, la parole du quidam vaudrait autant que celle d’un spécialiste. Un sujet qu’il traitait déjà dans Déchéance de rationalité  paru en 2019. Comment peut-on défendre la pensée critique quand n’importe qui peut donner son avis sur n’importe quoi ? La faute, peut-être, à un marché de l’information rapide et de l’amusement plus florissant que jamais ?

Nous usons de plus en plus de notre esprit pour apprendre, lire, nous informer, mais aussi à traîner sur le web, consommer du contenu qui peut être considéré comme insignifiant, voir inutile. Nous nous perdons dans la perte de temps et une véritable industrie du divertissement rapide s’emploie à nous y aider.

 

Pour aller plus loin :

BRONNER G., La démocratie des crédules

HARCOURT Bernard E., La société d’exposition: désir et désobéissance à l’ère numérique

DUPRAT, J.-A., Fake news mode d’emploi

BESANCENOT O., La journée de travail et le « règne de la liberté, Karl Marx

 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *