logo-article

A cheval sur le dos des oiseaux

Céline Delbecq

Dans un monologue, une femme de 47 ans raconte son histoire. Elle se livre avec des mots simples, sincères et touchants.

C’est une femme issue d’un milieu précaire. Elle est maman. Une femme du service accompagnement vient lui rendre visite régulièrement pour vérifier qu’elle s’occupe bien de son enfant. On comprend dès le début qu’il va y avoir un drame. On ressent une certaine tension. L’enfant ne pleure jamais, sauf la nuit. Petit à petit on comprend qu’elle a été diagnostiquée handicapée et qu’elle est sous tutelle.

L’auteur montre comment notre société relègue les personnes précarisées dès l’enfance vers des filières du handicap. Elle met à jour les failles d’un système qui écarte les personnes qui ne répondent pas aux « normes ».
Une pièce très touchante, juste et avec des passages drôles !
La pièce est lauréate des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre en 2021. Le spectacle est primé Meilleur Seul en Scène en 2022 (Prix Maeterlinck de la Critique).

Céline Delbecq est comédienne, auteure et metteure en scène belge. Tiraillée entre le milieu social et le milieu artistique, elle fonde en mars 2009 la Compagnie de la Bête Noire pour laquelle elle écrit et met en scène des pièces de théâtre qui s’inscrivent souvent dans un contexte social.

Extrait :

J’ai pas fait exprès je dormais //
on dormait tous les deux /
souvent la nuit je le prends contre moi
il aime pas le noir /
son petit corps chaud comme ça
j’aime bien /
ça fait comme un nounours //
(Elle sourit)

La dame du centre elle dit qu’il faut pas dormir avec
mais elle sait pas /
elle voit pas /
elle connaît pas Logan la nuit la dame
c’est pas le même que la journée
celui qu’elle croit /
son silence qui se brise
le boucan que ça fait
elle l’entend pas /
moi j’en fait qu’à ma tête
je le prends contre //

Y en a qui lisent des bouquins tout ça pour savoir
d’autres qui écoutent tout le temps les dames des centres
moi pas /
moi je fais comme je crois que c’est le mieux
c’est mon petit après tout c’est moi qui sais /
si y veut pas dormir seul je vais pas le forcer
tout petit qu’il est allez //

Pour aller plus loin

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.