logo-article

50 ans : Une anthologie

Tele Music

Longtemps méconnue, l’un des fleurons de l’industrie musicale française fût la library music avec des labels tels L’illustration musicale, Montparnasse 2000, Musique pour l’image, Neuilly ou Tele Music qui célèbre aujourd’hui ses 50 ans en éditant un livre anthologique à l’iconographie foisonnante.

Musique à l’origine fonctionnelle (jingles, illustrations sonores pour la radio, le télévision ou le cinéma, publicités, génériques,…), la library music constituait à la fois un champ d’expérimentations et d’explorations pour des compositeurs et musiciens installés, qu’ils viennent de la musique classique, du jazz, de la variété, du rock ou plus tard des musiques électroniques, et un parfait terrain d’apprentissage pour des artistes en devenir.

Largement documentée en enregistrements sonores depuis quelques années, cette scène n’avait jamais eu l’honneur d’une publication en langue française jusqu’ici. Et l’histoire de Tele Music est peut être l’une des plus symptomatiques de ce champ musical qui allie à la fois amateurisme et avant-gardisme, fulgurances et productions anecdotiques. Cette aventure commencée comme le pari fou de son fondateur Roger Tokarz sera ainsi jalonnée de succès rentrés dans l’inconscient collectif (la pub Dim, The Peppers, la disco de Voyage, le générique de Dim Dam Dom, le label Sirocco, Loft Story…) et de découvertes (les premières productions de Pierre Bachelet des années avec la BO d’Emmanuelle, Bernard Estardy, Gabriel Yared…) avant de devenir une source inépuisable de samples pour des artistes de musiques électroniques (The chemical Brothers) ou de rap (G-Unit).

Pour accompagner musicalement la lecture de cette bible, vous pouvez écouter ou télécharger (gratuitement) une compilation Tele Music sur Bandcamp.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.