Théâtre

Naomi Wallace, découvrez-la !

- temps de lecture approximatif de 4 minutes 4 min - Modifié le 23/09/2016 par le fonctionnaire inconnu

Avec sa pièce Une puce, épargnez-la, Naomi Wallace fait son entrée au répertoire de la Comédie-Française. Personnellement, je me suis souvent demandé ce que cela signifiait que d’"entrer au répertoire de la Comédie-Française" !

Les heures sèches - Naomi Wallace / © Emile Zeizig - mascarille.com
Les heures sèches - Naomi Wallace / © Emile Zeizig - mascarille.com

L’explication est en réalité toute simple, même si le cheminement peut être long pour y parvenir…

« Le répertoire de la Comédie-Française est constitué de l’ensemble des pièces jouées par les Comédiens-Français sur leur scène principale, aujourd’hui la Salle Richelieu. Toute œuvre peut être inscrite au répertoire de la Comédie-Française par le comité de lecture, sur proposition de l’administrateur général. » Plus de détails. Encore plus de détails !…

C’est en tout cas une première pour une femme depuis Marguerite Duras en 2002 avec Savannah Bay et Marie NDiaye en 2003 avec Papa doit manger. Tout en sachant que seules 40 auteurs sur 1028 du répertoire sont des femmes…

Et il s’agit seulement du second dramaturge américain inscrit au répertoire de la Comédie-Française, après Tennessee Williams… reçu l’an dernier avec Un tramway nommé désir !

Née en 1960 dans le Kentucky, Naomi Wallace s’est fait connaître d’abord par sa poésie avant de se tourner vers le théâtre. Plusieurs de ses pièces ont été traduites en français par Dominique Hollier pour les Éditions Théâtrales. À commencer, il y a cinq ans, par ce drame au titre mystérieux et à l’écriture troublante, créé à Londres en 1995 et mis en scène aujourd’hui, en France, par Anne-Laure Liégeois.

Son écriture ample, précise et très poétique, ne craint pas d’aborder de grands thèmes politiques et sociaux, tout en confrontant le monde extérieur aux méandres de l’intime.

A lire :

- Une présentation complète de la dramaturge sur theatre-contemporain.net
- Le dossier de presse réalisé par la Comédie-Française, comprenant notamment une introduction à la pièce par la metteur en scène Anne-Laure Liégeois, une interview de Naomi Wallace, un texte sur la peste et le théâtre de Antonin Artaud, un court essai sur la présence des pièces écrites par des femmes au répertoire de la Comédie-Française.
-Une critique un peu rude mais détaillée de la pièce par Armelle Héliot pour Le Figaro.

 

Toutes ses pièces disponibles en français :

- La carte du temps : trois visions du Moyen-Orient (2010)
Ces trois visions autour du Moyen-Orient mettent en scène des personnages palestiniens et israéliens et leurs rapports à la guerre.

- Une puce, épargnez-la (2007)
En 1665, pendant la grande peste de Londres, les Snelgrave, riches bourgeois, attendent la fin de la quarantaine dans leur demeure. Bunce, un jeune marin, et Morse, une domestique de 12 ans, se sont introduits dans leur maison. Dans ce huis clos insolite entre riches et pauvres, émergent toutes les inégalités sociales d’une société en crise.

- Les heures sèches (2007)
Alabama, début des années 30 – Grande dépression. La TCI, milice patronale, poursuit les activistes communistes dont fait partie Tice Hogan, ouvrier noir. Un soir, débarque chez ce syndicaliste convaincu, Corbin Teel, jeune homme blanc, pauvre et inculte. Il prétend avoir assomé un contremaître et demande à Tice de le cacher chez lui. Très méfiant, il finit par accepter. Au fil des jours, les hommes apprenent à se connaître. Tice dévoile son appartenance au Parti communiste et Corbin lui demande de l’instruire sur ses idées. Mais Corbin est un traître…

- Un monde qui s’efface (2006)
Le monologue d’un jeune Irakien ; il est question de la 1ère guerre du Golfe, du blocus. L’auteur pose un acte d’écriture engagé, en dénonçant les bombardements américains sans s’appesantir, mais chiffres et données techniques à l’appui. Elle réussit à inventer un vrai moment de théâtre et de poésie, qui repose sur le tricotage du récit du jeune homme et de sa passion pour la littérature et les pigeons. La composition est très maîtrisée, dans une langue nette, précise, quasi chirurgicale.

- Au coeur de l’Amérique (2005)
Cette pièce est un pamphlet contre la guerre. L’action se situe durant la guerre du Golfe de 1991 dans les déserts d’Irak ou les motels sordides des Etats-Unis. Deux soldats du corps expéditionnaire US sont le prétexte à un regard sur l’histoire des Etats-Unis.

- Au pont de Pope Lick (2001)
Etats-Unis, 1936. Deux adolescents, Pace et Dalton, attirés l’un par l’autre. Un défi lancé par la fille au jeune homme : traverser le pont de Pope Lick Creek en courant, juste avant l’arrivée d’un train, dans un timing minimum… L’histoire tourne mal et Dalton est accusé de la mort de Pace. La pièce zigzague entre le temps du défi et celui de l’attente du procès de Dalton, en prison.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *