Théâtre

Mark Ravenhill au menu des Nuits de Fourvière !

- temps de lecture approximatif de 3 minutes 3 min - Modifié le 23/09/2016 par Hélèna D.

Aux Nuits de Fourvière est programmé cet été War and Breakfast, une création exceptionnelle de Jean-Pierre Vincent sur des textes de Mark Ravenhill, avec les étudiants de l’ENSATT. Mais qui est ce dramadurge anglais ?

© Photo de Chris JL / Flickr
© Photo de Chris JL / Flickr

Je ne connaissais pas Mark Ravenhill, ce jeune auteur anglais. Ce que j’ai pu lire de lui, son côté politiquement très incorrect entre autre, et le sujet de la pièce War and Breakfast ont relancé ma curiosité.
Il est aujourd’hui l’un des auteurs les plus controversés et célèbres du théâtre anglais contemporain.

Nous avions en rayon à la médiathèque de Vaise une autre pièce de lui Shopping and fucking / Mark Ravenhill que je me suis empressée de lire. Cette pièce offre une vision du monde moderne sans concession : violence du capitalisme, destruction des valeurs morales par l’argent et perte totale des repères des jeunes générations.
Un univers déjanté et drôle, une pièce coup de poing que j’ai tout de suite aimée !

Sous le titre War and Breakfast sont regroupées presque une vingtaine de courtes pièces, parmi lesquelles Jean‑Pierre Vincent a choisi huit comédies noires.
Mark Ravenhill s’en prend à la bonne conscience de la middle class anglo-saxonne face au « terrorisme » et à l’invasion de l’Irak, à l’illusion qu’imposer « la liberté et la démocratie » au Moyen-Orient résoudra tous les problèmes.
Le politique se mêle à l’intime. L’héritage des années Thatcher et la guerre contre l’Irak ont des répercussions dans la vie quotidienne et au coeur des relations de couple.

Ce qu’il m’a plu également dans cette création, c’est que c’est un spectacle créé avec les étudiants de la promotion Václav Havel de l’ENSATT, toutes disciplines confondues, et qu’il soit joué dans différents lieux de cette école. « Ces pièces, nous dit Jean‑Pierre Vincent, ne sont pas écrites pour être jouées tranquillement dans une salle : aussi avons-nous choisi d’occuper tous les lieux de représentation possibles dans l’École. Le public sera entraîné dans un voyage de scène en scène, un spectacle itinérant et agité de surprises. »

Il y a des pièces qui incitent à aller voir au delà du théâtre et qui nous font réfléchir et nous interroger sur notre monde, et c’est le cas de War and Breakfast.
Ci-dessous une sélection de quelques documents (livres ou DVD) pour approfondir les sujets de cette pièce. Vous pourrez les emprunter dans les bibliothèques municipales de Lyon.

- Pourquoi l’Angleterre a perdu : la faillite d’un modèle économique et social
Patrick Artus, Alexis Garatti
/ 2009 [Livre]
Le Royaume-Uni a longtemps été donné comme exemple. Mais qu’en est-il vraiment ? Ce modèle néo libéral ne se retrouve t-il pas aujourd’hui en échec ?

- It’s a free World / Ken Loach / 2007 [D.V.D.]
Angie, trentenaire britannique, issue d’un milieu modeste, se fait injustement licencier. Victime du système, elle devient à son tour un rouage de l’exploitation capitaliste. Film aussi étonnant qu’effrayant de lucidité !

POUR ALLER PLUS LOIN

- L’école théâtre : ENSATT, École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre / un livre dirigé par Thierry Pariente / 2011 [Livre]

- Une certaine idée de l’Angleterre : la politique étrangère britannique au XXe siècle / Trevor Harris / 2006 [Livre]

- Orient-Occident, le choc ? : les impasses meurtrières / Christian Chesnot, Antoine Sfeir / 2009 [Livre]

- Critique de la pièce [Article en ligne]

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *