À quoi sert le code à l’école ?

- Modifié le 17/09/2016 par Carole D.

C'est la rentrée des classes : l'apprentissage du code informatique entre au programme des écoles primaires, la robotique est une option très prisée au baccalauréat... Science fiction ou anticipation ? Est-il vraiment nécessaire d'apprendre à programmer dès l'école primaire ? Quelques pistes pour mieux comprendre...

Écriture à la craie par Aaron Burden
Écriture à la craie par Aaron Burden

Les atouts de l’apprentissage du code sont multiples : créativité, logique, capacité à résoudre les problèmes, amélioration de la confiance en soi…

Apprendre le code permet d’envisager l’environnement et la logique informatiques — toujours plus omniprésents — d’un autre œil, en devenir acteur et plus simplement spectateur.

Comme l’explique Cedric Villani, mathématicien de renom : « […] le simple fait de s’entraîner à l’esprit de programmation vous apprend à structurer votre pensée. […] en programmation, l’élève peut essayer et recommencer, améliorer, se corriger lui-même — si le programme ne fonctionne pas, c’est qu’il est faux !  Alors qu’en maths, si votre démonstration est fausse, vous n’avez guère de moyens de le voir par vous-même, vous avez besoin du regard de l’enseignant. » (Acteurs publics, juillet 2016)

De quoi se dire : « Moi aussi, je peux le faire ! »

Apprendre à coder = apprendre à penser

l'enfant appernti programmeurDès 1986 François Gangloff se pose la question de l’enseignement informatique à l’école dans son ouvrage l’enfant apprenti programmeur : « Maintenant que nos écoles sont dotées de matériel informatique, essayons de l’utiliser au mieux. » Certes la maîtrise du basic sur MO5 prime à l’époque sur la construction de l’esprit logique … N’ayez pas peur de la couverture : c’est la touche année 80 (humour de geek)…Lire écrire compter coder

En 2014, on ne se pose plus la question : Lire écrire, compter, coder sont des fondamentaux de l’école primaire comme le prouve le titre du livre de Frédéric Bardeau. Il nous explique pourquoi le code ne doit pas être le grand absent de l’enseignement…

Enseigner l'informatiqueEnseigner l’informatique

Trois professeurs d’informatique racontent, grâce à leurs expériences vécues lors de leurs carrières auprès de divers publics, les difficultés concrètes émanant de cet apprentissage. Ils en explorent les problématiques et apportent des réponses dans un style vif et alerte.

L'informatique a-t-elle un sexe ?L’informatique a-t-elle un sexe ?

Dans cet ouvrage datant de 2007,  Isabelle Collet pointe  le poids des représentations stéréotypées, dans les mécanismes psychologiques qui président à l’orientation professionnelle pour éclaircir le déséquilibre homme/femme qui pèse encore dans les milieux informatiques de nos jours. L’apprentissage de la programmation dés le CE1 permettra peut-être de faire obstacle à ces stéréotypes dés le plus jeune âge, et à donner naissance à une nouvelle génération de programmeuses ?

Apprendre à la bibliothèque de Lyon

Les espaces numériques de la Bibliothèque de Lyon organisent des ateliers numériques dont certains sont liés à l’apprentissage du code comme ici pour combattre les injustices : n’hésitez pas à vous renseigner auprès des animateurs numériques !

J'apprends à programmer tout seulJ’apprends à programmer tout seul

Un cahier qui propose aux enfants de se familiariser avec le code, d’en saisir les raisonnements et l’utilité par des activités simples et ludiques ne nécessitant ni ordinateur, ni tablette. Découpé en séquences, il propose des petites leçons accompagnées de jeux pour s’entraîner, ainsi que des applications concrètes de la vie courante pour retranscrire les notions apprises.

 

Apprendre à coder

 

Et puis aussi de nombreux documents réservés aux jeunes codeurs comme la série Apprendre à coder de Maw Wainewright !! Allez un petit aperçu des plus connus…

 

 

Jouer avec Scratch

 

Scratch pour les kids

scratch junior pour les kidsScratch est un logiciel de construction développé par le MIT pour les enfants à partir de 8 ans, mais s’avère cependant populaire auprès d’un public bien plus large. Il permet de s’initier aux concepts de la programmation de manière ludique, de créer des animations, histoires interactives ainsi que des jeux !

Scratch pour les kids et son cahier d’activités Scratch
Deux livrets composés comme une bande-dessinée d’aventure.

Il existe même une version Scratch junior pour les kids pour scratcher dès l’âge dès 5 ans (eh oui à 8 ans on est déjà senior du code que voulez-vous…) !

Programmer avec Scratch en s’amusant

La collection pour les nuls se renommerait-elle en s’amusant quand elle s’adresse à des enfants ? Quoi qu’il en soit ce livre offre la recette idéale pour créer un petit film d’animation ou un jeu vidéo selon trois chapitres : Deviens graphiste, Deviens animateur et enfin Deviens concepteur de jeux !

En s’amusant on peut aussi programmer en Javascript et Python (mouahahah !)

 

chat ScratchyConsultez l’ensemble des ouvrages sur Scratch disponibles à la Bibliothèque municipale de Lyon.

 

Programmer avec Python

Python est un langage de programmation offrant de très nombreuses possibilités : créer des programmes des plus simples aux plus complexes, jeux, logiciels multimédias, etc.

 

apprendre à programmer pythonComme on peut le lire dans Apprendre à programmer en Python pour les jeunes débutants de 7 à 97 ans , c’est un langage facile d’accès et qui reste en même temps très puissant, permettant une entrée en matière idéale pour les enfants : concevoir de petits jeux ainsi qu’apprendre et se familiariser avec la programmation et ses concepts. Nécessitant cependant une connaissance des quatre opérations et quelques notions de géométrie repérée, il est accessible à des enfants à partir du CM2 et de la 6e (10-11 ans), une tranche d’âge donc légèrement supérieure à celle visée par Scratch.

 

python pour les kidsPython pour les kids : la programmation accessible aux enfants ! et son cahier d’activités Python

Deux livrets de la même collection que Scratch pour les kids, proposant des programmes ludiques qui mettent en scène des monstres ou des agents secrets. La vie, quoi !

Pour en savoir plus :

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *