La demeure du chaos : un miroir du monde ?

- temps de lecture approximatif de 7 minutes 7 min - Modifié le 17/06/2016 par ameyer

La cours d’appel a examiné le 9 juin 2006 un premier jugement qui condamnait Thierry Ehrmann, propriétaire de la Demeure du Chaos à la remise en état de son patrimoine. Le Maire de la commune de Saint-Romain-au-Mont-d’Or souhaite que son village classé garde toutes ses caractéristiques. Il faudra attendre le jugement qui sera rendu le 13 septembre 2006 par la cour d’appel de Lyon.

Comment pour un public curieux et non spécialisé essayer de comprendre ce qui, à première vue, peut être senti comme provocation au détour d’une rue ? La presse se fait l’écho de l’activité débordante de Thierry Ehrmann, de la présence du Bunker de la Demeure du Chaos à l’exposition « La force de l’art 2006 » au Grand Palais à Paris, en passant par l’annonce de la sortie d’un long métrage, et la publication du tome 1 duCatalogue raisonné de la Demeure du Chaos qui arrive sur la table du libraire.

L’essentiel pour comprendre :

Catalogue raisonné. Tome 1 : la Demeure du chaos

Fait l’inventaire des 2500 oeuvres des 45 artistes.

Voici quelques extraits de la présentation d’Hauviette Bethemont avril 2006

Où il est question de musée

Thierry Ehrmann, fondateur du groupe Serveur et de ArtPrice, envisage « de créer un Musée d’art contemporain où il présenterait sa collection ». Après le mécénat de la Biennale d’art contemporain de Lyon en 1999, cet industriel lyonnais va décider que ce projet verra le jour au cœur de son entreprise, au domaine de la Source sur la commune de Saint Romain au Mont D’or. Ce projet artistique devient rapidement « comme l’est pour lui l’art, le champ de tous les possibles ».

Quand le musée devient Factory

« S’il devait choisir une référence, ce ne serait pas celle d’une fondation mais la pratique à la Andy Wahrol de l’art » : La Factory. « Cette perpétuelle activité qui serait enfin en résonance avec le mouvement perpétuel du monde et de son actualité » Les évènements du 11 septembre vont produire « un choc » dans l’idée linéaire de l’histoire. « Qu’on le veuille ou non, il existe un avant et un après ». « Il va tout prendre à bras le corps, la question du musée, de la Factory et du faire. »

Où il est question du chaos

« …des notions universelles et fondamentales,… puisées dans la culture judéo-chrétienne, elles évoquent l’alchimie et la voie christique… Des dizaines d’artistes comme Ben investissent aussi la demeure. « La demeure est devenue comme poreuse au monde, l’actualité la traverse et la transperce. » « Elle offre aux regards des autres ce que cachent les salles d’exposition, elle donne à voir de l’art comme si ce dernier était encore vivant, embringué dans notre vie de tous les jours. De l’art à ciel ouvert. »

Demeure du chaos : un étrange témoin raconte

Un album photos de la Demeure du Chaos en juin 2006, précédé d’un reportage fantastique où la réalité dépasse la fiction.

D’autres perspectives

Sur la Demeure du Chaos

Saint Romain au Mont d’Or

Page de l’Encyclopédie libre Wikipédia, dédiée à la commune de St Romain, qui offre l’accès, via le site du Grand Lyon, aux informations concernant la commune. Elle permet aussi l’accès au site du propriétaire de la maison de l’Eden et à celui de la Demeure du chaos.

La Demeure du chaos

C’est une ancienne maison bourgeoise de Saint Romain au Mont d’Or, près de Lyon, « déconstruite » sous la direction de Thierry Ehrmann, en lieu de création mêlant les thèmes de l’exposition, de l’oeuvre et de l’acte. Histoire du lieu, exposé de la démarche et inventaire de 2.500 oeuvres, incluant les notes des artistes, les textes et vidéos, projets.

Le chaos gouverne la pensée ; in Science et vie, n°914, septembre 1994.

A factory par Andy Warhol. Catalogue de l’exposition qui a eu lieu à Bruxelles, au Palais des Beaux-arts en 1999…

« La Factory fut une sorte d’atelier artistique célèbre situé à New York, ouvert par Andy Warhol en 1963. Le groupe The Velvet Underground s’y produisit souvent. Le lieu servait à la production des œuvres pop art de Warhol. Une grande partie de l’œuvre de Andy Warhol consistait donc à interroger la production d’images. Images de stars, unes de journaux, symboles de l’Amérique, mais aussi images sociales, ces masques que nous mettons entre nous et les autres dans un va-et-vient entre l’être et le paraître qui était la seule chose vraiment primordiale à ses yeux. Ainsi de la même manière que la Factory avait servi à produire à la chaîne les sérigraphies les plus chères de l’histoire de l’art, ce lieu devait aussi servir à Warhol à produire du mythe, de l’image sociale en quantité industrielle, et propulser dans la grande constellation des VIP quiconque mettrait les pieds chez lui. La Factory, l’Usine donc, se devait d’être ce Loft des années 60/70, cet endroit où on entre anonyme et d’où on sort Superstar ».

(Extrait de l’encyclopédie libre Wikipedia)

Alchimie & mystique

Un beau livre sur l’alchimie présente une série d’illustrations accompagnées de légendes qui commentent la symbolique graphique des alchimistes.

Les astres, la genèse, la résurrection, l’arbre philosophique, le serpent, le mandala ou l’androgyne sont présentés.

Sur le chaos…

D’où provient la question du chaos ? ; in  Science et vie, mars 2006.

Article qui apporte une réponse au lecteur : premièrement, « pour les grecs (« khaos) régnait avant la création du monde et, ainsi, le langage courrant a retenu que le chaos, c’est le désordre. Deuxièmement, la notion de chaos…, que les scientifiques ont longtemps nié »…« Or dans les années 70, quelques scientifiques français et américains ont commencé à explorer le chaos. La théorie du chaos, dont ce livre expose les divers aspects ouvre de nouvelles portes à la science. »

La théorie du chaos : vers une nouvelle science par J. Gleick.

Un nouvel ordre surgit souvent du désordre. Un ouvrage de vulgarisation destiné au grand public, qui montre que tout est lié dans l’Univers.

Le chaos par F. Lurçat.

Le mot est évocateur, mais les domaines scientifiques qu’il désigne restent mal connus du public. Une introduction aux diverses théories, ne présupposant aucune connaissance mathématique et proposant des réflexions philosophiques.

Le chaos dans l’art et la littérature

L’art dans le chaos

Hakim Bey nous présente de courts textes, et montre comment le bousculer en y introduisant cette forme de chaos social qu’est une véritable convivialité retrouvée.

L’œuvre ouverte

Une réflexion philosophique, de Umberto Eco sur l’art contemporain qui « enracine en le confortant à l’ensemble de la culture contemporaine, et en le rapprochant -au moins métaphoriquement- des sciences ».

Des expositions à venir sur l’art contemporain pour l’été 2006

Le Prix Marcel-Duchamp 2005  : Kader Attia, Gilles Barbier, Olivier Blanckart, Claude Closky : exposition, Paris, Centre national d’art et de culture Georges Pompidou-Musée national d’art moderne, Centre de création industrielle, 17 mai-31 juillet 2006.

Panorama 7 , notre meilleur monde : exposition, Tourcoing, Le Fresnoy Studio national des arts contemporains, 2 juin-14 juil. 2006.

Beaux-arts magazine, hors série, Super nova : expérience Pommery 3 : exposition, Reims, 12 mai-15 oct 2006.

Une réflexion philosophique sur l’art contemporain qui « enracine en le confortant à l’ensemble de la culture contemporaine, et en le rapprochant – au moins métaphoriquement – des sciences »voir le site de Radio France.

Quelques autres sites

Salamanderspirit

Musée l’Organe

Partager cet article