logo-article

Social cues

Cage the elephant

Il aura fallu quatre ans pour que le groupe d’indie-rock originaire du Kentucky, Cage the elephant revienne avec nouvel album. Ce cinquième opus, intitulé « social cues » est bien plus éclectique que son prédécesseur, "Tell Me I’m Pretty" qui rappelons-le avait obtenu en 2017 l’Award du meilleur album rock de l’année.

Cet album, a été écrit alors que Matt Shultz traversait une période difficile dans sa vie personnelle. Il en résulte un disque dans lequel plusieurs des textes évoquent sa récente séparation et ses difficultés à se relever de cette épreuve : « Love’s The Only Way » aux superbes arrangements de cordes et l’émouvant « Goodbye » qui clôture l’opus  mais aussi « Ready To Let Go » un titre très mélancolique qui rappelle les premières influences rock-garage du groupe.

Mais il serait injuste de cantonner Social Cues à un  simple « album de rupture »  car il est aussi, l’album le plus diversifié que le groupe ait fait jusque-là risquant même de surprendre quelque peu les fans de la première heure !

 

En effet, les autres titres s’enchainent et ne se ressemblent pas. On alterne entre le reggae-dub  de « Night Running », le post-punk de« House of Glass » ou l’électro-punk de « Broken Boy», un titre qui commence par une ouverture électro pour ensuite s’enflammer avec la batterie et la voix rauque de Matt lui donnant une belle énergie punk ! Avec « Social Cues» et son refrain accrocheur, c’est dans  une atmosphère un peu plus pop que l’on  se retrouve ! Quelques titres gardent néanmoins l’esprit  rock garage  des débuts  du groupe qui n’a rien perdu de sa superbe : « Black madonna « «Ready To Let Go» ou «Dance Dance»)

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *