logo-article

Parenté sans papiers

Frédérique Fogel

Une anthropologie de la parenté chez des « sans papiers » parisiens.

Frédérique Fogel a enquêté pendant dix ans auprès de migrants en situation irrégulière pour interroger la notion de parenté. Elle suit au quotidien plusieur.e.s migrant.e.s dans leurs incessantes et kafkaïennes démarches et nous montre comment les notions de famille et de filiation sont affectées par les nombreuses lois et circulaires. Ces dernières définissent en effet des critères pouvant faciliter la régularisation et concernant la vie de famille, l’enfant scolarisé, le mariage … D’une écriture à la fois précise et sensible, cette étude montre aussi que tandis que la famille « française » se transforme, les migrants sont paradoxalement soumis à une normativité familiale censée faire foi de leur intégration.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *