logo-article

My future is my past

Walter Wolfman Washington

10 chansons entre blues et jazz par un vétéran de la musique de la Nouvelle Orléans

 

On entend tout d’abord le tintement de morceaux de glace contre un verre, puis la voix, suave indique « That’s gonna work » (Ca va aller). Le cadre est posé, Walter Wolfman Washington nous propose une suite de chansons de bar, mais à la Nouvelle Orleans. Et pour son premier morceaux accompagné uniquement par une guitare acoustique, le chanteur n’a pas besoin de forcer ni sa voix, ni ses effets pour nous ravir. Le talent est là, simple et prenant. La suite des morceaux s’enrichit des instruments traditionnels du blues, joués par la crème des musiciens Néo-orléanais, et toujours cette voix gorgée de feeling et d’expérience. Car depuis plus de 50 ans l’homme loup tourne et joue avec les plus grands, accompagnateur de Lee Dorsey, Marva Wright, Dr John… Et a 74 ans, pour son dixième album en presque 40 ans, Walter Wolfman Washington réussi un album parfait, sophistiqué et authentique. Frisson garanti.

Un duo avec Irma Thomas, 40 après leur première rencontre.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *