logo-article

L’ombre des ancêtres

Max Hureau

Chez les Houtsoules des Carpates ukrainiennes.

C’est une plongée dans l’intimité d’un monde resté très rural, où les mariages ont lieu en costumes traditionnels et où les travaux sont rythmés par les saisons. Mais cette idylle champêtre se fissure au fil des entretiens avec les habitants. Les temps sont durs, et le travail ingrat. Surtout, ils habitaient autrefois avec des Juifs, des Tsiganes, des Arméniens, que la guerre a massacrés ou dispersés, et leurs discours comme leurs chansons sont imprégnés d’une nostalgie ambiguë et de préjugés déplaisants. Max Hureau,  « sans naïveté mais sans moralisme, nous donne accès à une parole possédée par les démons passés » (selon les termes du Jury du festival Traces de vie, qui lui a donné son grand prix).
A noter que le titre de ce documentaire reprend le sous-titre du livre adapté dans le film Les chevaux de feu, qui se passe également dans ces montagnes âpres.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *