logo-article

Les attracteurs de Rose Street

Lucius Shepard

Avec Les attracteurs de Rose street, Lucius Shepard nous embarque pour une plongée au cœur de la société victorienne, au sein d’une demeure hantée par le fantôme d’une jeune femme ne parvenant pas à trouver le repos. Un superbe roman néogothique à l’ambiance particulièrement réussie.

Londres, période victorienne. Samuel Prothero, jeune aliéniste et membre du très sélect Club des Inventeurs réservé aux scientifiques de haute extraction est sollicité par Jeffrey Richmond, lui-même membre du club, pour l’aider à résoudre un problème qu’il rencontre avec sa dernière création.

Et pour cause ! Alors que Richmond tentait de développer des engins qui permettraient de filtrer les particules de charbon qui rendent irrespirable l’air londonien, à la suite d’un dérèglement, une de ses machines s’est mise à attirer les esprits, et plus particulièrement celui de sa sœur, morte dans des circonstances troubles.

Avec Les attracteurs de Rose street, Lucius Shepard dresse les portraits de deux hommes que tout oppose. L’un, bon, ambitieux et idéaliste ; l’autre, cynique, désabusé et brutal. Avec ce roman à l’ambiance à la fois étouffante et envoûtante qui sonne comme un hommage à L’étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde, Lucius Shepard nous offre bien plus qu’une histoire de fantômes transposée dans un univers quasi steampunk. Il y aborde le thème de la dualité de l’homme partagé entre bestialité et société, entre passé et présent, ainsi qu’une remarquable critique de la duplicité morale de la haute bourgeoisie victorienne et de son traitement des femmes, qui sous des dehors raffinés et policés à l’extrême était gangrénée par la violence, l’individualisme et l’arrogance.

Encore un très beau texte que nous propose l’excellente collection Une heure lumière des éditions Le Bélial’. Tout simplement superbe !

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *