logo-article

Les affinités

Wilson, Robert Charles

"Je trouvais agréable d’être en mouvement, d’être à cet instant-là personne et rien d’autre que moi-même, sur le point d’entrer dans une autre maison pleine de voix."

Un jour, Adam Fisk passe les tests Meir Klein de l’entreprise Interalia. Ces expérimentations servent à obtenir une cartographie psychologique de son moi.


Ses caractéristiques sont-elles compatibles, harmonieuses, conformes avec un groupe d’Affinités existant ?


Adam va devenir Tau. Sa vie va basculer dans l’entre-aide, l’amour et autres sentiments élogieux.

Dans le monde, le pouvoir des Affinités émeut les politiques. La Russie, comme d’autres pays, interdit ces formations jugées dangereuses.


Une menace plane sur les Affinités.


Mais Adam va apprendre à ses dépends que le danger est toujours caché où on ne l’attend pas.

Les Affinités n’est pas le meilleur roman de Robert Charles Wilson, mais il reste d’une force remarquable. La description de l’affaiblissement de la vie sociale et politique n’est pas qu’une fable. La récupération par les réseaux sociaux de ce malaise est peut être une vision possible de notre futur.

En ce qui concerne Wilson, il est indispensable de nommer certains de ses titres comme Spin, ou les Chronolithes.

Vues : 0

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *