logo-article

Le témoin solitaire

William Boyle

Retour à Gravesend

William Boyle, on l’aime beaucoup et il faut remercier ici les éditions Gallmeister de nous donner à lire son dernier opus.  Comme dans son premier roman traduit dans la collection Rivages / Noir, William Boyle niche le cœur de son histoire au cœur du quartier de Gravesend (Brooklyn).

Amy, dont on devine qu’elle fut une fêtarde patentée, passe son temps désormais à aider les personnes âgées et se consacre aux bonnes œuvres de l ‘église. Voilà pour le côté pile. Côté face, il y a un meurtre, commis en pleine rue. Dont Amy est (malheureusement) témoin. Du coup, vous imaginez bien : sa vie va s’en trouver (radicalement) changée. William Boyle sait écrire des romans noirs avec cette touche de tendresse à l’endroit de ses personnages qui le rend si indispensable au polar. Merci !

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *