logo-article

La vraie vie

Adeline Dieudonné

Dans un pavillon de banlieue semblable à ceux qui l'entourent, face à la violence de son père, une héroïne à la fois brillante et naïve s'élève cherchant à réparer le mal qui s'abat sur le foyer et qui petit à petit ronge son frère. Un roman qui vous prend aux tripes pour ne plus vous lâcher.

Avec La vraie vie, Adeline Dieudonné nous plonge au milieu du quotidien sordide d’une famille placée sous la coupe d’un père violent. Tout est vu à travers le regard à la fois naïf et grave de la narratrice, jeune fille d’une dizaine d’années. Dans cette maisonnée, la mère et les enfants sont les proies d’un père qui trône tout en haut de la chaîne alimentaire. À la manière dont ce chasseur invétéré traque les animaux sauvages lors de safaris ; entre deux parties de chasse, c’est ses proches qu’il piste froidement pour mieux les anéantir.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit dans ce livre, d’un prédateur qui réduit à néant ses victimes, leur volant toute joie, toute possibilité d’exister en dehors de cette traque, réduisant son épouse à l’état d’amibe, et s’insinuant de plus en plus dans l’esprit de son fils, prédateur en devenir. Et au milieu de ce cloaque, s’élève une voix ; celle de la narratrice, fillette puis adolescente animée d’une fougue et d’un élan vital sans pareil, bien décidée à sauver l’âme de son petit frère et à ne pas succomber sous les crocs de la hyène.

Un premier roman puissant porté par une écriture sans concession, qui sait se faire à la fois acerbe et tendre. Une vraie réussite.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *