logo-article

Jérôme

Jean-Pierre Martinet

Une plongée insoutenable dans les enfers de Jérôme Bauche !

Odyssée d’un anti-Ulysse d’un mètre quatre-vingt-dix et cent cinquante kilos à travers une ville labyrinthique et inquiétante qui serait à la fois Paris et Saint-Pétersbourg…

Descente aux enfers d’un anti-Dante plongeant à travers les cercles successifs de sa propre terreur, dialoguant avec ses propres monstres, éclusant bière, vin et cognac… puis menant son errance jusqu’aux confins du supportable…

Jérôme est à la fois l’Idiot et Raskolnikov, la victime et le bourreau d’un monde désespéré où le meurtre, le sexe, la recherche de l’amour et la solitude forment une trame inextricable…

Un compagnon de route que vous n’oublierez pas.

Extrait : « Je traînerai jusqu’à ma mort ce nom idiot, anonyme, cette carapace inutile avec ses fonctions répugnantes, manger, boire, pipi, caca, branlette, […] sans la moindre grâce, une tortue géante que des marins ivres se sont amusé à mettre sur le dos et qui remue en vain ses grosses pattes squameuses, une chose bizarre, pas morte, pas vivante, engluée dans le mépris des gens qu’on appelle normaux, comme dans un crachat gigantesque, oh s’ils avaient su tous combien je haïssais leur écœurante bonté, combien j’aurais voulu les étrangler un par un de mes propres mains. »

 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *