logo-article

Halo

Juana Molina

Halo est le titre parfait pour ce disque. C'est l'adjectif qui en définit le mieux la production, qui crée comme un halo autour de la voix brumeuse de la chanteuse argentine Juana Molina.

Et c’est par des touches électroniques discrètes et minimalistes que cet album prend de l’épaisseur, de la noblesse. Difficile à définir donc, entre pop minimaliste et abstraction. Halo est aventureux, et surtout attachant. On est comme pris dans un tourbillon, qui nous emmène vers l’inconnu, surtout lorsqu’on ne parle pas espagnol. La voix fantomatique peut faire penser à Stina Nordenstam, par sa nébulosité, ou à Björk, pour son aspect ciselé et retraité par tel ou tel algorithme. Les influences musicales argentines ne se sentent qu’en filigrane, et ajoutent un voile de théâtralité à l’ensemble. Très beau disque, à la fois moderne et hors du temps.

 

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *