logo-article

Not no faceless angel

Gabriel Jackson

Gabriel Jackson (né en 1962) se situe dans une lignée britannique contemporaine bien établie de compositeurs de musique chorale sacrée (Herbert Howells, John Rutter, John Tavener ...)

 Lui même choriste à la Cathédrale de Canterbury durant son enfance, Jackson a baigné dans cet univers polyphonique qui le lui rend bien : ses oeuvres liturgiques figurent au répertoire de nombreux choeurs, collèges et cathédrales anglicans.

Jackson, en maitre de l’architecture chorale, sait allier les textures vocales simples et épurées (Salve Regina) aux subtilités contrapuntiques (Cecilia Virgo à douze voix), inspirées des hymnes complexes en vogue à l’époque des Tudors. Les influences magnifiées des compositeurs anciens (Josquin, Tallis) sembleraient presque ici constituer la modernité de cette musique qui coule de source.

En effet, ces polyphonies sont immédiatement accessibles et touchantes. Sous la direction de Stephen Layton, elles sont interprétées à merveille par l’excellent ensemble vocal anglais « Polyphony », dont la justesse impeccable et la magnifique homogénéïté appellent tous les éloges (mention spéciale aux séraphiques jeunes sopranos).

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *