logo-article

Farinelli

Ann Hallenberg (mezzo-soprano)

Un album Farinelli de plus ? Surtout un de mieux. Saisi sur le vif au Festival de Bergen cet enregistrement de la mezzo-soprano suédoise est un véritable enchantement.

En compagnie des Talens Lyriques sous la baguette de Christophe Rousset la diva y livre son portrait du célèbre castrat, méga-star de l’époque baroque. Les compositeurs phares Haendel et Riccardo Broschi (frère ainé de Farinelli) alternent avec d’autres moins connus : Giacomelli, Leo. Et à l’affiche quel prodige ! Ann Hallenberg est incontestablement une des plus belles voix de mezzo de notre époque. Somptuosité du timbre velouté et cuivré, agilité pyrotechnique sans toutefois d’ostentation, intelligence musicale superlative et merveille d’équilibres et de dosages. Bref, difficile de commenter l’idéal,  écoutons plutôt …

[extrait de l’opéra Idaspe de Broschi « Ombra fedele anch’io »]

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *