logo-article

Concertos

Michel Legrand

On ne présente plus Michel Legrand, musicien, compositeur et arrangeur oscarisé à plusieurs reprises pour ses musiques de films.

Il surgit aujourd’ hui là où on l’attendrait moins, présentant au public deux compositions de facture ouvertement classique. Oeuvre de commande pour un festival américain, cette livraison  tardive et magistrale comprend deux concertos, l’un pour piano, l’autre pour violoncelle.  Legrand est dans la musique comme un poisson dans l’eau. Certains esprits chagrins, pointilleux sur les limites des eaux territoriales, pourraient peut-être y voir un syncrétisme un peu gloubi-boulguesque.  C’est que Legrand réunit pour l’occasion toute l’expérience de sa palette stylistique : jazz, classique, bande-son illustrative, tonalité et atonalité, avec une liberté majuscule. Le résultat, magnifié par le superbe Orchestre Philharmonique de Radio France et la participation de deux solistes d’envergure (Demarquette et Legrand himself) est  d’une vitalité musicale enthousiasmante et communicative.

A l’écoute, le mouvement lent du concerto pour piano, sorte d’adagio atmosphérique rachmanino-jazzy et très Legrand comme on l’aime.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *