logo-article

Je suis victime

L'incroyable exploitation du trauma

A chaque catastrophe, chaque évènement potentiellement traumatisant, les médias entonnent leur ritournelle : « Une cellule psychologique a été mise en place ! ». 20 ans après la création de ces CUMP, suite à l'attentat de Saint-Michel en 1995, il convient de faire le point sur l'assistance aux personnes traumatisées.

En mettant en scène des « victimes », en annonçant l’ouverture de droits, les gouvernements s’offrent une vitrine et exhibent la mort dans une effervescence collective pour en conjurer la peur. Mais les traumatisés, eux qui ont vu la mort en face, se retrouveront seuls pour gérer les effets tardifs du trauma. Les auteurs s’interrogent sur la formation des intervenants, et le rôle social que joue cette idéalisation de la victime.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *