logo-article

Atlas français des bactéries du sol

Battle Karimi, Nicolas Chemidlin Prévost-Bouré, Samuel Dequiedt, Sébastien Terrat, Lionel Ranjard

.

Le sol est reconnu comme l’un des principaux réservoirs de biodiversité de notre planète. La masse des organismes vivants (biomasse) dans le sol peut dépasser la biomasse des organismes vivants sur le sol. Les variations des conditions naturelles ou anthropiques (dues à l’homme) jouent sur une interface d’échanges très importants entre les organismes vivants souterrains et ceux vivant sur le sol. Il est donc crucial de mieux décrire l’abondance et la diversité des organismes du sol afin de mieux évaluer l’impact des perturbations environnementales et la durabilité de son usage.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *