logo-article

Airs à 4 parties

Poète truculent à la vie romanesque, érudit musicien à la réputation sulfureuse, le Sieur Dassoucy, ami de Cyrano de Bergerac et Molière, était jusqu’alors surtout connu pour son œuvre littéraire..

De son œuvre musical, on connaissait l’existence des Amours d’Apollon et Daphné, opéra dont la musique est perdue. Egalement ces Airs à 4 parties, dont la voix supérieure était aussi perdue…jusqu’à sa redécouverte en 2015. L’occasion pour l’ensemble Faenza d’enregistrer pour la première fois ces pièces charmantes.

La liberté d’interprétation propre à ce répertoire permet de confier certaines voix aux flûtes ou violes, déclinant les couleurs, raffinant les points de vue. Vignettes pastorales ou déplorations enamourées, les textes participent de ce style mélangé, cette subtile clarté typique de l’air de cour français. On se promène entre les mélodies franches et rythmes carrés de la chanson, les voix seules ou réunies de l’air d’opéra et les entrelacs du style madrigalesque. Les intermèdes instrumentaux font des haltes rêveuses le long de ce parcours dont on admire le si musical mélange de simplicité et de nuance.
Cerise sur le gâteau, le livret, qui brosse un portrait savoureux et documenté du Sieur Dassoucy, et parfait le plaisir de cette découverte.


Il s’en va, l’amant infidèle

Et pour les abonné-es BML, cet album est disponible en streaming gratuit illimité sur la plate forme Divercities

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *