Théâtre

Romeo Castellucci, artiste hors norme

- temps de lecture approximatif de 4 minutes 4 min - Modifié le 23/09/2016 par Hélèna D.

A la fois metteur en scène, scénographe, et plasticien, Romeo Castellucci a marqué le théâtre d'avant-garde européen. Sa conception interdisciplinaire de la scène mêle théâtre et nouvelles technologies. Depuis 30 ans, "Romeo Castellucci explore le champ humain, inhumain, trop humain. Des visions d'un impact violent, parfois à la limite du supportable, marquent ses spectacles qui oscillent entre la beauté et l'horreur, et personne n'en sort indemne".

The Four Seasons Restaurant - Romeo Castellucci / © Emile Zeizig - mascarille.com
The Four Seasons Restaurant - Romeo Castellucci / © Emile Zeizig - mascarille.com

En 1991, il fonde avec sa sœur Claudia Castellucci et sa femme Chiara Guidi, la compagnie Societas Raffaello Sanzio avec laquelle il monte Hamlet, L’Orestie, ou Voyage au bout de la nuit.
D’une esthétique parfois outrancière, mais toujours maîtrisée, ses spectacles peuvent difficilement être comparés à autre chose qu’eux-mêmes et laissent dans la mémoire de spectateurs des impressions indélébiles.
Reconnu par ses pairs, directeur de la biennale de Venise en 2005 et artiste associé du Festival d’Avignon en 2008, il reste provocateur comme par exemple avec sa pièce Sur le concept du visage du fils de Dieu ou Le Sacre du Printemps, sa réinterprétation révolutionnaire du ballet de Stravinsky.

Ressources incontournables

-Ces années Castellucci : 1997-2014 / Jean-Louis Perrier, Romeo Castellucci [Livre]
Recueil de textes et entretiens. »Les pages de ce livre donnent forme à tout ce que, au cours des ans, j’ai cherché à oublier. […] C’est stupéfiant de relire ces témoignages et de voir combien la quantité était un des éléments prédominants, là où mon travail m’a toujours semblé tendre vers un espace sans contenu, un lieu de révélation, un renoncement au discours. J’ai toujours eu le soupçon que le théâtre était pour moi un travail sur le présent exprimé dans le langage du présage. L’auteur de ce recueil, au contraire, a voulu fixer les propos émis, a voulu relire mon travail à travers les pans du passé qu’il a connus comme critique et spectateur. Cependant, Jean-Louis Perrier ne s’est pas limité seulement à cela parce qu’il a voulu, de temps à autre, me faire parler. »

-Les Castellucci / Bruno Tackels [Livre]
Sur la Societas Raffaello Sanzio, qui s’essaie depuis près de 20 ans à l’invention d’une véritable langue de scène.
S’inscrivant dans la continuité du Théâtre de la cruauté d’Antonin Artaud, leurs propositions théâtrales mêlent l’artisanat théâtral d’antan à des technologies de pointe. Elles allient des trouvailles visuelles, sonores et même olfactives, pour créer des spectacles d’où la place texte tend à s’estomper face à celles des corps, corps humains, acteurs parfois difformes ou mutilés, ou animaux, bêtes de ferme, voire serpents, qui créent du spectaculaire.

-Les pèlerins de la matière : théorie et praxis du théâtre : écrits de la Societas Raffaello Sanzio / Claudia Castellucci, Romeo Castellucci [Livre]
La Societas Raffaello Sanzio cherche à questionner l’art théâtral, à donner à toute forme d’intelligence du monde une traduction scénique. Comment en finir avec la représentation ? Comment se défaire de ses doux mensonges ?
Réunit textes théoriques, textes d’accompagnement de spectacles, extraits de pièces.

-Itinera : trajectoires de la forme / Romeo Castellucci [Livre]
La Tragedia endogonidia est un cycle de 11 spectacles créés entre 2002 et 2004 par Romeo Castellucci avec la sociétas Raffaello Sanzio dans plusieurs villes européennes. Cet itinéraire visuel permet d’en tracer les formes principales, comme pour mieux appréhender cet univers artistique et plastique. Le texte permet d’approfondir les thématiques qui s’entrecroisent d’un spectacle à l’autre.

-Parsifal / La Monnaie / De Munt, réal. ; Richard Wagner, comp. ; Roméo Castellucci, mise en scène ; Orchestre symphonique de La Monnaie, orchestre ; Hartmut Haenchen, dir [DVD]
1er opéra de Romeo Castellucci. Saisissant et hallucinatoire !

Coup de coeur

-Inferno Purgatorio Paradiso : librement inspiré de La Divine Comédie de Dante / mise en scène de Romeo Castellucci [DVD]
Même pour ceux qui ne l’ont jamais lu, La Divine Comédie de Dante fait sens et s’apparente à un pays mythique, dont on visite les enfers en redoutant ses peines, dont on parcourt le paradis en espérant ses joies.
Le travail de Romeo Castellucci est inspiré par ce texte, mais il vise surtout à “devenir” Dante : “Dans ce sens, être Dante. Adopter son comportement comme au début d’un voyage vers l’inconnu.”
Ce spectacle est un travail grandiose, une œuvre littéraire reproduite sans parole, par le jeu des matières et des images. Spectacle visuel, chorégraphique et sonore !

Pour aller plus loin

Tous nos documents sur Romeo Castellucci

A lire aussi

-Dans la tête de Romeo Castellucci [Article en ligne sur Libération.fr]
-Romeo Castellucci : la pièce qui fait scandale [Article en ligne sur Figaro.fr]
-Romeo Castellucci (2) : l’effroi vrai du faux sang [Article en ligne sur Mediapart.fr]

Tags

:

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *