ARTS DE LA RUE

Les Grands de ce monde

- Modifié le 28/02/2019 par Ombrelle du département Arts Vivants à la médiathèque de Vaise

Non, cet article ne vous fera pas l’éloge d’hommes politiques, encore moins de patrons d’entreprise. Ce billet ne s’inscrira pas non plus dans la presse people. Les Grands de ce monde dont il est question ici, ce sont ceux qui nous font rêver, nous étonnent et nous émerveillent dès le plus jeune âge.

CCO Creative Commons Pixabay
CCO Creative Commons Pixabay

Royal de Luxe : l‘incontournable

Dans les années 70, la rencontre de Jean-Luc Courcoult, Didier Gallot-Lavallée et Véronique Loève est un tournant dans la pratique théâtrale. Persuadés qu’il faut toucher le public là il se trouve, dans la rue, ils n’hésitent pas à sortir des salles et investir l’extérieur. La ville devient le plateau, la scène. Après quelques petites formes de spectacles extérieurs, la compagnie Royal de Luxe voit le jour en 1979.

Et pour parler à une ville entière, quoi de plus naturel de le faire des dix mètres du Grand Géant ? Premier de l’aventure des Grands du monde de Royal de Luxe, il est conçu lors d’un voyage au Brésil. D’autres géants viennent agrandir la famille et prennent vie ailleurs, plus loin : le Petit Géant noir à Foulou (Burkina Faso), les Grandes et Petites Girafes, et puis une Petite Géante, et puis un Éléphant, presque un inventaire à la Prévert.

Après de nombreux voyages et de rencontres, Royal de Luxe se pose à Nantes en 1989 afin de poursuivre sans cesse créations et nouvelles aventures.

Pour lever tous les mystères :

Les Machines de l’île, de l’éléphant aux hérons

Quand on est élevé par une maman musicienne poly-instrumentale et un papa menuisier ébéniste, qui plus est, passionné de bricolage, entouré par des tantes et oncles artistes, architectes, sans parlé des grands parents urbanistes et peintre, comment résister à l’envie de créer, de construire et d’inventer. François Delarozière n’échappe pas à son destin et fonde la Compagnie La Machine, vivier de constructeurs et de créateurs de spectacle vivant.

Quand son chemin croise Pierre Orefice, producteur et administrateur du Royal de Luxe de 1985 à 1998, chef d’orchestre d’évènements et de grands spectacles urbains, s’est alors la nouvelle aventure des Machines de l’île à Nantes, témoignage de la créativité des deux comparses.

Le site inauguré en 2007 est le terrain de jeux du Grand éléphant qui se balade autour du Carrousel des mondes marins. La Galerie des machines fourmille d’artistes, de techniciens et de machinistes. Et le futur projet  de l’Arbre aux Hérons est bien avancé.

Pour comprendre « comment ça marche ? » :

Les grandes personnes, le collectif qui essaime

Et pendant ce temps, à Aubervilliers, une friche attend que quelque chose se passe. Nous sommes en 1998. Des artistes investissent le lieu et leurs maitres mots sont sculptures, créations collectives, rue et espace public, esthétique populaire et savante.

Les familles Ouroubono, Dayac, les cousins Mariolles sont, entre autres, les personnages issus de leur imaginaire et de leur créativité. Ce sont eux aussi des grands, des géants.

Le Collectif Les Grandes Personnes a inspiré une trentaine de compagnies, en France et dans le monde. Les grandes marionnettes naissent ici et là ! Quelques illustrations du travail qui a été réalisé : en France, Les voisins du dessusLes géants du Nord, … et ailleurs, Les Géants de Tuléar ( Madagascar),  Les grandes personnes d’Afrique (Burkina Faso – Boromo), Des rues et des rêves ( Algérie), …

Pour voyager plus loin :

Les carnavals, les processions et les grosses têtes

 Du Brésil au Cap-vert, de Venise à Binche, de Bâle à Lille, chaque pays, chaque région célèbre le carnaval de manière singulière. Les défilés sont à l’honneur. Le déguisement est de mise et les costumes sont également minutieusement travaillés. Les chorégraphes ne sont pas en reste. Dans un article consacré au Grands, comment ne pas évoquer les célèbres Grosses têtes du Carnaval de Nice ?

Les processions sont inscrites dans la tradition et le patrimoine dans plusieurs villes du monde, marquées par leur histoire religieuse. L’évènement fait la fierté de la population. On vient de loin pour pouvoir assister une fois l’an à la sortie des Grands du Corpus Christi à Valence (Espagne), impatients de sortir du musée où ils sont exposés.

Les Strandbeest, créatures dans le vent

Finissons cet article avec une autre conception, mais toujours aussi féérique, qui est celle de Théo Jansen. L’artiste néerlandais, tout comme Anthony Howe, est passionné par l’art du mouvement. L’art cinétique qui propose des œuvres contenant des parties en mouvement est l’univers de l’artiste. Théo Jansen donne vie aux Strandbeest. Quelques matériaux simples, un agencement très minutieux et voilà des créatures extrêmement poétiques qui arpentent les plages du nord, poussées par le vent. Retrouvez l’actualité de l’artiste sur sa page Facebook.

Et encore quelques lectures pour ne pas s’arrêter en si bon chemin :

Famille Dayac©Les Grandes Personnes

Tous ces artistes ne sont pas sans nous faire penser à deux grands précurseurs dans les domaines des inventions et des grandes aventures, voici une sélection d’ouvrages de Jules Verne sans oublier Les machines de Léonard de Vinci : secrets et inventions des codex de Domenico Laurenza.

 

 

 

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *