Théâtre

Des pièces contre le sexisme et les violences faites aux femmes

- temps de lecture approximatif de 8 minutes 8 min - Modifié le 06/04/2020 par Hélèna D.

Alors que se déroule l'affaire Harvey Weinstein, le théâtre, reflet du monde, dénonce lui aussi les violences psychologiques ou physiques faites aux femmes. Nous vous proposons une sélection de pièces qui traitent de sexisme et de machisme, mais qui parlent aussi de la question du consentement, des viols collectifs ou des femmes vitriolées... D'autres textes abordent les violences subies, en temps de guerre ou pas, et partout dans le monde, notamment en Afrique, avec l'excision ou le "viol correctif", ou au Mexique avec les féminicides. Des drames, mais aussi comédies, puisque de nombreuses pièces usent de l'humour pour nous toucher en plein cœur.

La femme comme champ de bataille - Mateï Visniec - Katia Charalambous  / © Émile Zeizig - mascarille.com
La femme comme champ de bataille - Mateï Visniec - Katia Charalambous / © Émile Zeizig - mascarille.com

-Basta ! : six pièces courtes / Marine Bachelot Nguyen, Marie Dilasser, Latifa Djerbi… / L’avant-scène théâtre / 2018 [Livre]
Six auteures ont composé une pièce courte autour du thème : « Basta ! » pour en finir avec la domination masculine, le sexisme ordinaire, la malédiction de naître fille ou encore l’angoisse de vieillir

-Huit monologues de femmes / Barzou Abdourazzoqov / Zurma / 2013 [Livre]
Monologue
8 femmes viennent tour à tour raconter dire leur quotidien. Elles disent la violence sociale, la perte des repères traditionnels, le machisme d’une culture à la fois musulmane, persane et russe. Rythmés par la rage et l’humour, ces mots évoquent aussi des situations connues dans les grandes villes occidentales et leurs banlieues.
Distribution : 1 femme

-Aséta / Catherine Anne  in Théâtre contre l’oubli / Actes sud / 1996 [Livre]
Pour faire évoluer les mentalités sur la question de l’excision, une femme africaine apprend à manipuler les marionnettes. Or cette femme a une petite fille et une mère…
Distribution : 3 femmes

-La poupée barbue / Edouard Elvis Bvouma / Lansman / 2018 [Livre]
Comédie dramatique – Monologue
La pièce fait suite à la pièce A la guerre comme à la game boy. Comme un contrechamp, c’est au tour de la jeune fille de se raconter. Elle s’adresse à Boy, un enfant-soldat.
Elle s’est enfuie d’un camp de réfugiés pour le rejoindre. Dans un contexte de guerre civile, elle a été enlevée et enrôlée dans un groupe rebelle. Victime d’un viol collectif de la part des combattants de l’ethnie rivale, elle est devenue le jouet sexuel du commandant. Une de nos pièces coup de cœur !
Distribution : 1 femme

-Le septième kafana : trafic des femmes, témoignages vécus / Dumitru Crudu, Nicoleta Esinencu, Mihai Fusu / L’Espace d’un instant / 2004 [Livre]
Drame
Pièce construite à partir de témoignages et de récits recueillis auprès de femmes moldaves victimes de la prostitution forcée et de trafics d’êtres humains.
Distribution : 1 homme + 6 femmes

- Blessées à mort / Serena Dandini / Presses universitaires du Midi / 2016 [Livre]
Comédie dramatique
36 monologues de femmes « battues à mort ». Toutes de conditions différentes et toutes pour de mauvaises raisons évidemment. L’auteure y ajoute une touche d’humour pour mieux faire ressortir l’absurdité et l’amertume de ces situations. Un de nos coups de cœur !

-Cinglée / Céline Delbecq / Lansman / 2019 [Livre]
Comédie dramatique
Depuis que Marta Mendes est tombée sur un article parlant du « premier » meurtre d’une femme de l’année 2017 en Belgique, elle passe ses journées à dépouiller les journaux en quête de ceux qui suivront. Devant la liste qui s’allonge et dont elle tient le registre jour après jour, Marta ne voit d’autre choix que d’écrire au Roi Philippe de Belgique. Cette pièce retrace le parcours de combattant d’une résistante gagnée par la folie d’un monde qui refuse de voir, de reconnaître et d’agir.
Distribution : 2 hommes + 2 femmes

-Les sacrifiées : Raïssa, Leïla, Saïda / Laurent Gaudé / Actes sud / 2004 [Livre]
3 destins brisés d’Algériennes. Raïssa, dont la mère est morte à sa naissance, est violée pendant la guerre d’Algérie. Elle confie Leïla, la fille née de ce viol, à une femme partant en France. Adulte, Leïla vient en Algérie pour retrouver celle qui l’a abandonnée. Elles font toutes deux la connaissance de la jeune Saïda vitriolée par les hommes de son quartier.

-Girls & boys / Dennis Kelly / L’Arche / 2019 [Livre]
Une femme raconte l’histoire de sa rencontre et de sa relation avec son mari, dans un monologue au ton léger et décalé. Mais ce ton vire rapidement au drame quand elle parle de sa relation amoureuse et de ses enfants. Qu’est-ce qui pousse un être humain à commettre l’impensable ? Dennis Kelly explore les ressorts enfouis de la masculinité, des relations amoureuses, de la filiation et de la folie, à travers cette pièce puissante et haletante. Une de nos pièces coup de cœur !
Distribution : une femme

-Les recluses / Koffi Kwahulé / Editions Théâtrales / 2010 [Livre]
Quelque part en Afrique, un groupe de femmes, Les Recluses, décide de parler, du viol de guerre qu’elles ont subi. Certaines cachent ce qu’elles vivent comme une souillure à un futur mari  et d’autres travestissent la réalité pour contenir la folie d’un époux. L’auteur montre à l’aide de témoignages réels. Mais il dégage ces situations dramatiques de tout pathos, s’autorise même l’humour. Un texte dont on ne ressort pas indemne.
Distribution : 4 hommes + 6 femmes
Voir aussi 2 autres pièces de Koffi Kwahulé : Bintou et Néma – Lento cantabile semplice.

-Chaîne de montage / Suzanne Lebeau / Editions Théâtrales / 2014 [Livre]
Au Mexique, en 10 ans, près de 400 corps de femmes sont retrouvés enfouis dans le sable du désert. Un monologue qui dénonce l’horreur et le déni de la disparition de femmes ouvrières à la frontière mexicano-américaine.
Grâce à une écriture brute et poétique, l’auteur lance un cri d’alarme pour que ces mortes ne restent plus ignorées. Son monologue pour une actrice ou pour un chœur se déroule comme une enquête.
Distribution : 1 femme

-La Maison de la force – Tétralogie du Sang / Angélica Liddell / Les Solitaires intempestifs / 2012 [Livre]
« 3 femmes rêvent de partir pour le Mexique. Mais là-bas, la violence se vit à grande échelle. Ces femmes se racontent, elles livrent sans masque leurs propres histoires. Et les confessions intimes alternent avec les hurlements de douleur ou de colère. Dans cette pièce, A. Liddell transforme l‘horreur pour survivre… »
Un texte qui nous amène au bord de la nausée et nous hypnotise à la fois. Une pièce qui nous marque au fer rouge et nous laisse une cicatrice pour longtemps. Une œuvre choc dont on ne sort pas indemne…

-Guérillères ordinaires / Magali Mougel / Espaces 34 / 2013 [Livre]
Contient : La dernière battue, suivie de « Lilith à l’estuaire » et « Léda le sourire en bannière ».
« Les guérillères, ce sont trois femmes, aux prises chacune avec un homme, le mari, le patron, le père, trois figures emblématiques du mâle. A travers trois récits courts, trois monologues, l’auteur nous livre des destins tragiques, dont la mort est la seule issue. (…) » [Patrick Gay-Bellile, Le Matricule des Anges, n°143, mai 2013]

-L’Histoire d’une femme : elle ne dit rien et elle s’en va / Pierre Notte / L’Avant-scène théâtre / 2017 [Livre]
Drame
50 petites scènes courtes dans lesquelles une femme est confrontée à la violence et au machisme des hommes. Des saynètes férocement drôles !
Distribution : 1 homme + 1 femme

-Les roses blanches / Sarah Pèpe / Koinè / 2017  [Livre]
Comédie dramatique
Un petit garçon, témoigne tout en justifiant les mauvais traitements que sa mère subit de la part de son nouveau beau-père. On pourrait croire que la place de témoin de l’enfant n’est pas dangereuse. Mais devenu adulte, il reproduit pourtant ce qu’il a vécu. Une pièce qui surprend par son ton et qui parle avec les mots justes d’un sujet difficile.
Distribution : 1 homme (distribution variable)

-Poings / Pauline Peyrade / Les Solitaires intempestifs / 2017 [Livre]
Comédie dramatique
Cinq moments d’une histoire d’amour, de la rencontre à la rupture en passant par l’aliénation, le manque, l’obsession, la violence quotidienne et consentie, racontés selon le point de vue d’une femme en état de choc qui tente de trouver du sens à son histoire. Comment échapper à l’emprise amoureuse quand elle se fait violence et possession.
Distribution : 1 homme + 2 femmes

-Straight / Guillaume Poix / Editions Théâtrales / 2014 [Livre]
Drame
Voir notre coup de cœur.
Distribution : 5 hommes + 7 femmes

-Cake ! (suive de) Il aurait suffi que tu sois mon frère / Pauline Sales / Les solitaires intempestifs / 2002 [Livre]
Deux pièces fortes ayant pour personnage principal des adolescentes, une sur l’inceste et l’autre sur un viol au cours d’une tournante. Voir notre coup de cœur.

-La camoufle / Rémi De Vos / Ed. Crater / 2001 [Livre]
Monologue
Pendant la première guerre mondiale, pendant que des millions d’hommes meurent, les femmes prennent leurs places à l’arrière, dans les campagnes, les usines, les administrations… Après l’armistice, elles retournent au silence des fourneaux comme des bêtes bien dressées. Dans le silence de la soupe qui mijote, dans le fil qui reprise, dans les coups avalés, les naissances non voulues, elles cachent, camouflent leur histoire.
Distribution : 1 femme

-La Brèche / Naomi Wallace  / Ed. Théâtrales / 2019 [Livre]
Tragédie moderne
En 1977, après la mort accidentelle de leur père ouvrier, Jude et son frère Acton vivent avec leur mère dans la petite maison familiale. Acton est régulièrement malmené au collège. Il scelle un pacte d’amitié avec Frayne et Hoke, deux adolescents plus âgés que lui. Chacun s’engage à sacrifier ce qu’il possède de plus précieux. La pièce parle de viol et de la question du consentement. En 1991, les personnages se retrouvent et les vérités explosent… Une pièce terrible, qui fait froid dans le dos.
Distribution : 5 hommes + 2 femmes

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *