Pionniers du hip hop en France

Attitude Rap : Dee Nasty, 93 NTM et consorts

- temps de lecture approximatif de 8 minutes 8 min - Modifié le 15/11/2022 par La COGIP

La France est aujourd'hui le deuxième marché mondial du rap après les Etats-Unis. Et on y rappe beaucoup en français, ce qui n'était pas gagné quand le mouvement a traversé l'Atlantique durant les années 1980, imitant d'abord les américains. C'est cette période que revisite la série d'Arte "Le monde de demain", se concentrant sur le parcours d'NTM, mais pas que. Vous pouvez retrouver quelques-uns des agitateurs de la première heure du 93 et du 75 dans nos collections :

Dee Nasty et Johnny Go lors d’une free jam sur la friche de la Chapelle (Paris) 1986 Enrique
Dee Nasty et Johnny Go lors d’une free jam sur la friche de la Chapelle (Paris) 1986 Enrique

Dee Nasty

Lors d’un voyage à San Francisco en 1978, le gamin de Bagneux voit presque naître le hip hop : la funk et la disco s’entremêlent, et surtout les DJs s’en mêlent, construisant à la volée des instrus pour des MCs improvisant un chanté/parlé, le tout inspirant de nouvelles danses. C’est un choc. De retour en France il devient DJ et l’aventure commence. Il sort son premier album (auto-produit) en 1984 : Paname City Rappin’. Il va organiser les premières block parties hip hop à la française sur un terrain vague près du métro La Chapelle à Paris en 1986 : les free jams. Il sera multiple vainqueur des championnats DMC français (compétition de deejaying). Il animera aussi avec Lionel D. la mythique émission de radio DeeNastyle sur Radio Nova de 1988 à 1989 qui abritera des impros / freestyle de légende. (en liens : les articles de Karim Hammou sur son blog “Sur un son rap”)

Dee Nasty et Lionel D.
Dee Nasty et Lionel D.

Deux interviews passionnantes : la première est centrée sur le matériel des années 80 et notamment la production avant les sampleurs, la seconde en deux parties revient en longueur sur son parcours.

Dee Nasty dans nos collections


Jean-François Bizot : Radio Nova / Actuel

Le mouvement naissant est soutenu par des médias aux oreilles grandes ouvertes, et notamment Radio Nova. Fondée en 1981 par Jean-François Bizot, la radio émet d’abord uniquement à Paris. Elle s’impose vite comme la radio des courants musicaux alternatifs, dont le hip hop. Et les cassettes circulent.

Jean-François Bizot est également aux commandes de l’influent magazine Actuel dès 1970, chantre de la contre-culture.

Jean-François Bizot dans nos collections

L’inclassable [Livre] : d'”Actuel” à Nova, les cent vies de Jean-François Bizot / Marina Bellot, Baptiste Etchegaray

Jean-François Bizot sur le plateau de l'émission Apostrophes en 1977
Jean-François Bizot sur le plateau de l’émission Apostrophes en 1977


Bernard Zekri : Le New York City Rap Tour / Actuel

Activiste de l’ombre, et après des débuts de libraire engagé, il part pour la grosse pomme au début des années 80 où il côtoie des rappeurs et producteurs de rap de la première heure. Il en devient un lui même et co-organise le New York City Rap Tour, qui exportera pour la première fois en France (et hors des USA) cette culture hip hop aux multiples facettes : rap, graffiti, break dance, DJing, avec entre autres Grandmixer DST, Afrika Bambaataa, Rammelzee, le Rock Steady Crew.

Il rejoint Actuel en 1985 puis Canal + puis Nova puis les Inrockuptibles…

Le plein emploi de soi-même [Livre] / Bernard Zekri, Michel-Antoine Burnier


Lionel D

Il en est question dans notre article : les archives du rap français.

Lionel D est le premier rappeur français à signer sur une major. Il est aussi le premier à avoir une portée nationale importante. Sa chanson “Y a pas de problème” passe en radio nationale, à la TV. (…)

Lionel D avait découvert le rap par l’intermédiaire de Sidney sur Radio 7. Puis le rappeur devint animateur sur Radio Nova avec Dee Nasty aux platines et lui-même au micro. 

https://www.linflux.com/musique/les-archives-du-rap-francais/

« Au bout de deux numéros, se souvient le DJ. Lionel avait épuisé tous ses textes et a eu l’idée d’inviter les collègues. » Timide et sans Complexe, EJM, Assassin, NTM ou encore MC Solaar y font leurs premières armes. Avant que la radio ferme l’émission à cause des débordements, Lionel D a eu le temps d’enregistrer une maquette qui convainc un label de Sony de publier le premier album du rappeur.

https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2020/03/01/mort-de-lionel-d-pionnier-du-rap-francais_6031380_3382.html (article consécutif à son décès le 20 février 2020)


Sidney : H.I.P. H.O.P.

Un an à l’antenne, et une empreinte indélébile. L’émission H.I.P. H.O.P. présentée par Sidney aura occupé nos débuts de dimanche après-midi à 14h20 avant Starsky et Hutch entre janvier et décembre 1984, le temps de 43 numéros de 14 minutes.

C’est Marie-France Brière, alors à la tête de la radio libre Radio7 qui le repère au club l’Emeraude, où il officie en tant que DJ, rappeur et aussi danseur. Il animera deux ans une émission musicale éclectique, qui lui fera rencontrer notamment Afrika Bambaataa alors en tournée pour le New York City Rap Tour. Celui-ci le nommera “premier roi zoulou français”. C’est sur TF1 que se poursuit l’aventure avec H.I.P. H.O.P, émission qui invitera des pointures des disciplines du hip hop et des stars américaines : Kurtis Blow, Afrika Bambaataa, le Rock Steady Crew, Herbie Hancock, Art of Noise, Sugarhill Gang, et aussi Madonna !

(source Telerama : Premier sur le rap : Sidney raconte “La Vraie Histoire de H.I.P. H.O.P.”, l’émission culte (telerama.fr)


A écouter :

Rap Attitude : la compilation

Première compilation du rap français, Rap Attitude est devenue culte. Elle sort le 28 mai 1990, la pochette est illustrée par Jean-Baptiste Mondino et représente le rappeur Solo (Assassin). Elle va devenir disque d’or et se vendre à 100000 exemplaires. NTM y figurent, mais n’ont pas encore sorti leur premier single…

Au programme, 10 titres de : Assassin, Tonton David, Saliha, Saï Saï, Dee Nasty, A.L.A.R.M.E., Suprême NTM, Daddy Yod, E.J.M., New Generation MC.

Rap Attitude (réédition de 2012 sur 3CD)


Dans nos collections :

NTMKool Shen, Joeystarr, et DJ Détonateur S (producteur des deux premiers albums)

Assassin – Solo, Rockin’ Squat, rejoints ensuite par DJ Clyde et Doctor L.


A lire :

Couverture du livre "Regarde ta jeunesse dans les yeux" de Vincent Piolet

Regarde ta jeunesse dans les yeux [Livre] : naissance du hip-hop français, 1980-1990 / Vincent Piolet ; [préface de Dee Nasty & postface de Solo]

Une histoire du rap en France [Livre] / Karim Hammou ; postface de Howard Becker ; postface inédite de l’auteur

40 ans de musiques hip-hop en France [Livre] / sous la direction de Karim Hammou et Marie Sonnette-Manouguian

Suprême NTM [Livre] : Joeystarr, Kool Shen / Olivier Cachin


A voir : L’épopée NTM en série ou en film

Coffret DVD de la série "Le monde de demain" de Katell Quillévéré et Hélier Cisterne

Le monde de demain [D.V.D.] / Katell Quillévéré, Hélier Cisterne, réal. ; Katell Quillévéré, Hélier Cisterne

DVD du film Supremes de Audrey Estrougo

Suprêmes [D.V.D.] / réal. & scénario de Audrey Estrougo

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.