Réforme du baccalauréat 2021

les premières inaugurent la première session

- temps de lecture approximatif de 3 minutes 3 min - Modifié le 16/05/2020 par Entshukdigubg

Depuis la rentrée, les élèves de la classe de première suivent le nouveau programme de la réforme 2021 du lycée et du baccalauréat. Voici comment s' organisent les nouvelles épreuves du contrôle continu et les épreuves finales.

School@pixabay
School@pixabay

Le contrôle continu : 40 % de la note finale

Bonne nouvelle ! les bulletins scolaires de première et de terminale  comptent pour 10 % de la note finale. Exit, le bachotage. La réforme implique un travail régulier qui devrait se révéler moins angoissant que les révisions de dernière minute.

Dés le mois de janvier 2020, soit dans un mois, les élèves de première se présenteront aux E3C qui compteront pour 30 % dans la note finale. Ils récidiveront d’avril jusqu’à fin mai.

Ces évaluations continues représentent plus qu’un gros DS. Elles accompagnent le lycéen dans son parcours et permettent de vérifier naturellement sa progression. Inscrites dans le cours normal de sa scolarité, les épreuves communes lui permettent de cumuler régulièrement des acquis pour l’obtention du baccalauréat.

Les détracteurs de la réforme s’ interrogent sur le stress généré pour les élèves et pour les enseignants. Ainsi, les chefs d’ établissement craignent que les lycées vivent au rythme des ces épreuves. De même, la réforme implique de nouvelles tâches d’ organisation qui jusque-là incombaient à l’Etat.

Mais que contiennent les E3C ? 

Les E3C portent sur les enseignements du tronc commun : histoire-géographie, langue vivante A, langue vivante B, enseignement scientifique (uniquement pour la voie générale), mathématiques (uniquement pour la voie technologique), plus une évaluation de spécialité choisie en première.

Pour les séries technologiques, les enseignements restent les mêmes. Le changement concerne la série générale : les séries L, ES, S disparaissent.  La réforme introduit le choix des spécialités dés la seconde comme le détaille le site Horizons. À la rentrée 2019, 92% des lycées publics proposaient au moins 7 enseignements de spécialité. Les élèves peuvent combiner des enseignements littéraires avec des enseignements scientifiques.

 

Les épreuves sont des devoirs sur table de 2h maximum notés sur 20 et les sujets sont sélectionnés dans une banque nationale de sujets par les professeurs en fonction de l’ avancement des élèves dans le programme.

Selon Le Monde ,  la banque nationale de sujets ne sera pas ouverte avant le neuf décembre. Le ministère recommande que les élèves des mêmes filières aient le même sujet dans le même lycée. Mais libre aux enseignants d’ organiser des épreuves par classe à des horaires différents. Dans ce cas, les sujets ne seront pas les mêmes. En principe, les évaluations d’ E3C se déroulent dans le lycée où les élèves sont scolarisés. Ce contrôle continu suscite des interrogations :  quel soutien sera mis en place entre deux sessions d’ E3C si l’ élève rencontre des difficultés ? L’ évaluation en classe varie d’un lycée à l’autre, certains élèves seront favorisés. La valeur nationale du baccalauréat est remise en question.

En attendant, l’ ouverture nationale de la banque nationale de sujets, les élèves peuvent s’ entrainer sur Eduscol.

Le contrôle final : 60 % de la note.

 Les épreuves de français écrites et orales sont maintenues en juin. A noter que l’évaluation d’ EPS se fait tout au long de l’année de Terminale.

Et pour le programme de la Terminale, rendez-vous l’ année prochaine !

 

En savoir plus :

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *