logo-article

Your Love Can’t Hold This Wreath of Sorrow

Of the Wand and the Moon

Un album grandiose pour le groupe de néofolk, une ballade sensible et romantique en clair-obscur, propice à l’introspection.

C’est une découverte et un coup de cœur pour nous face à cet album étrange et beau, émouvant. Of the Wand and the moon nous mène sur des chemins de traverse, grâce à un folk cinématographique et symphonique très évocateur. Le voyage physique ou métaphysique, l’amour perdu ou retrouvé, le deuil, la solitude sont les thèmes chantés par Kim Larsen de sa voix caverneuse.

Le fondateur du groupe, issu de la scène doom, se retrouve ici en poète mélancolique empruntant à l’esthétique romantique. Un comte de Lautréamont qui aurait rencontré Ennio Morricone sur sa route, une trompette esseulée résonnant dans les grandes étendues sauvages parcourues par le chanteur pleurant ses amours perdues.

Les dix titres sont superbes : on aime autant les ballades romantiques et tristes comme “Let’s take a ride” ou “Nothing for me here que les titres empruntant au sludge, comme dans “Fall from view”. Avec cet album touchant et prenant, Of the wand and the moon propose une écriture musicale de haut vol, c’est un sans faute.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.