logo-article

The Last Days of Oakland

Fantastic Negrito

Du beau, du bon, du Blues...

Derrière l’intitulé de Fantastic Negrito se cache Xavier Dphrepaulezz  un multi instrumentiste américain résidant à Oakland. Certains classent ce disque  en rock, mais l’auteur indique sur son site qu’il interprète de la : black roots music. L’album parle de ses questionnements, de ses plaisirs et de ses peines. Car Xavier a déjà eu plusieurs vies, il commença sa carrière musicale en interprétant du rap et du R&B. Il obtint d’ailleurs un contrat d’enregistrement avec une maison de disques importante, mais un grave accident de la route stoppa net ses espoirs de carrière musicale. Comme l’âge venant, les responsabilités arrivèrent, il décida d’arrêter. Il redécouvrit alors une pratique musicale amateur, interprétant des reprises en famille, et ranimant un plaisir de jouer éteint. Mais il semble que sous le dévouement parental brûlait toujours un désir de s’exprimer en musique. Puisqu’il se remit à composer, à chanter, à donner des concerts… et a publier cet album. A l’écoute on sent un plaisir de jouer et une rage de partager. L’esprit du Blues est bien présent et hante ses morceaux, mais le blues comme base de son jeu. Ainsi Xavier dépasse et transcende le genre et l’accommode à la sauce actuelle, mélange de toute son histoire et de ses expériences : du rock, de la soul, du R&B, une pointe de gospel… C’est accrocheur, inspiré et parfaitement efficace.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *