logo-article

Soleil couchant

Osamu Dazaï

Les éditions de Belles lettres dévoilent une nouvelle traduction de Soleil couchant d’Osamu Dazaï ; l’occasion de redécouvrir l'un des plus grands romans de la littérature japonaise du XXe siècle.

Publié pour la 1e fois en juillet 1947 sous le titre Shayō, Soleil couchant est très certainement le roman le plus célèbre de Dazaï. Enfant terrible de la littérature nippone, Dazaï est l’un des représentants majeurs de la veine du watakushi shōsetsu ; courant autofictionnel né au début du siècle dans lequel l’auteur place sa marginalité propre au cœur de son œuvre. Véritable némésis de Yukio Mishima qui lui reprochera de pervertir la littérature en y épanchant ses faiblesses personnelles, Dazaï  nous offre avec Soleil couchant un regard unique sur le Japon de l’après-guerre.

On y suit une famille d’aristocrates condamnés à quitter leur hôtel particulier situé en plein cœur de Tokyo pour s’installer dans un petit village montagnard à la suite des bouleversements sociaux qui ont touchés le Japon au sortir de la 2e guerre mondiale. Alors que la fille de la famille, Kazuko, jeune femme fraichement divorcée de 29 ans se trouve mobilisée et doit travailler aux champs, son frère, Naoji, revient de la guerre anéanti par la drogue. Entre désarroi et rébellion, ils vont tous deux tenter de trouver un sens à cette nouvelle vie et une place au sein de ce nouvel ordre social.

Magnifique témoignage d’une aristocratie en perte de repères, Soleil couchant nous montre deux âmes en peine se débattre dans un milieu qui n’est pas le leur et tenter de comprendre ce qu’il leur faudra devenir pour survivre. Deux âmes en peines qui ne sont au final que les facettes d’un seul et même homme, l’auteur lui-même, faisant de ce roman une sorte de dialogue sublime entre le désespoir (Naoji) et la révolte (Kazuko) qui ont dévoré Dazaï toute sa vie durant, jusqu’à le pousser au suicide.

Vues : 0

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *