logo-article

Silo

Hugh Howey

"Mieux valait mourir que vivre ce vide…"

Les survivants de l’humanité vivent dans un silo sous la terre.

Un silo de 144 étages où tout est strictement codifié.

Pour ne pas intensifier la population, les naissances sont planifiées. Si un être humain meurt, une loterie se met en place et le couple gagnant peut concevoir.

Toutes les  zones sont déterminées pour des activités précises : la zone agricole, la zone technique, la zone dirigeante …

Il y a dans cette société des mots à ne pas prononcer, des pensées à ne pas avoir.

Et ceux qui flirtent avec ces interdits sont punis par la loi.

 

En dehors du silo, le monde n’est plus, l’apocalypse est survenue.

Sur les écrans des premiers étages, on peut voir une colline où des silhouettes statufiées dominent.

Ces statues sont les corps pétrifiés des hors la loi, les Nettoyeurs.

https://www.francetvinfo.fr/image/74vx0utu0-7bf5/578/325/18542767.jpg

L’Ordre domine.

Mais :

Le dehors est-il vraiment ce monde dévasté ?

Comment en est-on arrivé là ?

Pourquoi depuis un certain temps, certaines personnes sortent du silo sur leur propre demande ?

 

Silo est un roman de science-fiction ayant un rythme sans rupture. Le récit nourrit des interrogations croissantes autant sur le monde interne que sur le monde de dehors.

Ce roman est très accessible.

Au début du récit, tout va très vite mais un conseil, ne vous attachez pas aux personnages …

Silo est le premier tome d’une trilogie  d’environ 2 000 pages donc sachez que le chemin de la compréhension sera long.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *