logo-article

Sentient

Jeff Lemire

Une poignée d'enfants seule dans l'espace avec une intelligence artificielle pour unique guide.

Dans un lointain futur, l’équipage de l’USS Montgomery, en route pour une colonie éloignée, est victime d’une attaque terroriste qui coûte la vie à tous les adultes présents à bord. Abandonnés à eux-mêmes dans l’immensité de l’espace, les enfants qui ont survécu nouent une relation spéciale avec Val, l’intelligence artificielle du vaisseau, qui les aide à rester vivants.

Le prolifique Jeff Lemire (Descender, Gideon falls, Black hammer…) nous gratifie d’une aventure tout autant spatiale qu’humaine et qui tient en haleine du début à la fin. On s’attache à ces enfants qui doivent grandir plus vite que prévu mais aussi à l’intelligence artificielle, Valérie. Cette dernière étant un personnage à part entière de l’histoire (malgré le fait fait que ce ne soit qu’une voix), se comportant comme une mère avec « ses enfants ». L’auteur réussit à lui donné une véritable humanité et nous interroge par ce biais sur ce qu’est un « être sensible ».

A noter également les nombreux emprunts et clins d’œil à des chefs d’œuvre du cinéma SF. La tension permanente et la paranoïa rappellent Alien mais c’est surtout avec Stanley Kubrick et son 2001 l’odyssée de l’espace que Lemire ose l’impensable en proposant une nouvelle réécriture du chef d’œuvre du septième art et notamment en reproduisant la fameuse IA Val/ Hal.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *