logo-article

L’Œdipe Noir

Rita Laura Segado

« J’avais une nounou en Afrique », ainsi pourrait commencer l’histoire de bien des enfants, hier dans les colonies, aujourd’hui dans les beaux quartiers des métropoles.

Dans ce livre de l’anthropologue argentine, on oscille sans cesse entre une analyse psychanalytique, et une autre plus socio-politique.

L’auteure prend comme point de départ le dédoublement de la maternité entre mère biologique et nourrice qui existe dans les familles brésiliennes depuis la colonisation.

« Nourrices de lait » hier, jeunes nounous « sèches » aujourd’hui occupent cette place de mère nourricière qui marque la différence entre mettre au monde les enfants et les élever et vient recouvrir celle de la double origine des Brésiliens : l’Afrique et l’Europe.

Un ouvrage d’anthropologie psychanalytique dense et exigeant.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *