logo-article

Province of Freedom

 : naissance de la Sierra Leone : de l'abolitionnisme au colonialisme

Thierry Paulais

Cette histoire de la naissance du Sierra Leone éclaire de façon limpide la question passionnante du lien entre mouvements abolitionnistes anglais, révolution américaine et débuts de la colonisation.

Ainsi, une colonie privée autogérée, fondée en 1787 pour des esclaves affranchis pauvres de Londres, devint une compagnie commerciale dirigée par des blancs avant de tomber sous la coupe de la couronne d’Angleterre en 1808. Cela incita les autres pays européens à accélérer leur installation en Afrique, scellée en 1884 à la conférence de Berlin. Une histoire de paradoxes, où l’utopie s’efface derrière l’intérêt des puissances européennes, et où, abandonnés ou manipulés par les anglais, d’anciens esclaves trafiquent pour la traite négrière, des marrons jamaïcains matent la rébellion des colons noirs contre la taxe imposée par les blancs, et où les Lumières se divisent quant à l’idée de colonisation.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.