logo-article

Pleine terre

Corinne Royer

Une immersion terrible au côté d’un paysan broyé par la machine administrative.

Jacques Bonhomme est un paysan entretenant un rapport passionné à ses bêtes et à son domaine des Combettes. Il aime son métier et s’y dévoue totalement. Un jour il est contrôlé et les actes de naissance de ses bêtes ne sont pas complètement à jour. Pour pallier ce manque il doit faire passer des tests génétiques coûteux à son cheptel, il s’y refuse faute de moyen.

De là s’enclenche une série de difficultés et de conflits avec l’administration le poussant à prendre la fuite.

Dans ce roman on suit alternativement les pensées de Jacques durant sa cavale de neuf jours et les témoignages de son entourage.

C’est un texte très documenté sur le monde paysan et son évolution qui pousse à avoir des exploitations de plus en plus importantes ainsi qu’un rapport déshumanisé aux bêtes.

L’écriture de Corinne Royer est puissante, imagée et poétique. Sa façon d’écrire la nature dans ce qu’elle a de beau mais aussi d’angoissant est d’une grande justesse.

L’histoire tragique de Jacques Bonhomme est inspirée d’un fait réel grave et choquant. L’écriture intense de Corinne Royer est à l’image du sujet traité. Une lecture touchante et particulièrement marquante.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.