logo-article

Parce que les tatouages sont notre histoire

Héloïse Guay de Bellissen

Pour son quatrième roman, Héloïse Guay de Bellissen aborde un sujet qui lui est cher, celui des motifs qui courent sur son corps et sur la façon dont ils la racontent.

Dans cette œuvre très personnelle l’auteure fait se rencontrer, dialoguer les histoires qui se cachent derrière les œuvres qui ornent la peau de personnes qu’elle a interrogé avec l’histoire du tatouage.

À travers les anecdotes de ces tatoués, parfois cocasses et tendres, souvent dramatiques, la romancière fait parler les corps en mal d’amour et met à nu les psychés. Sous l’action du dermographe, on assiste à une réparation des corps et des esprits, le deuil se fait, la paix advient et une identité émerge. Rapprochant l’art du tatouage du travail de l’écrivain permettant à une histoire de surgir du chaos, Héloïse Guay de Bellissen signe un ouvrage émouvant dans lequel se reconnaîtrons les tatoués et qui permettra aux non-initiés de cerner l’aspect profondément intime de cette pratique.

Vues : 0

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *