logo-article

Oscar Niemeyer en France

Un exil créatif

Vanessa Grossman, Benoît Pouvreau

L’excellente collection Carnets d’architectes des Éditions du patrimoine consacre son 29ème numéro à Oscar Niemeyer. Mais le Niemeyer période française !

L’architecte a passé vingt et un ans en exil en France suite au coup d’état militaire de 1964 au Brésil. Il est ensuite retourné dans son pays natal en 1985 pour y poursuivre sa carrière et sa vie jusqu’à presque 105 ans.

En France, Niemeyer a construit plusieurs édifices : le siège du parti communiste place du Colonel-Fabien à Paris, les anciens bureaux du journal l’Humanité, la maison de la culture du Havre, la bourse du travail à Bobigny, des villas sur la côte méditerranéenne…

Comme à son habitude, ce numéro des Carnets d’architectes dépasse le simple inventaire de constructions. Vanessa Grossman et Benoît Pouvreau nous donne accès aux processus de création de l’architecte. On croise les événements marquants de sa vie. Les textes brefs et précis nous plongent dans le monde de courbes et de béton de Niemeyer. L’ouvrage est parfaitement illustré de photos qui éclairent son style. On voit ses esquisses dépouillées et fulgurantes, ses maquettes d’immeubles, notamment celle d’un projet avorté de tour à la Défense.

Dernier atout du livre : il donne envie de redécouvrir les numéros précédents de la collection consacrés par exemple à Auguste Perret, Le Corbusier, Tony Garnier, etc.

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *