logo-article

On ne touche pas

Ketty Rouf

Jouer avec le feu

Joséphine est professeure de philo dans un lycée en banlieue parisienne.

Célibataire, elle fait des allers-retours entre Paris et Drancy pour faire cours à des élèves qui se fichent de son cours comme de leur premier smartphone.

Elle aimerait plus.

Elle aimerait autrement et devient aigrie, amère.

Alors, elle prend des cours d’effeuillage. Ca remplit son quotidien. Ca lui créé un peu de piment dans sa vie de fonctionnaire.

Un jour, elle est reperée par Andrea qui lui propose de venir danser dans son club…

Ce texte se lit d’une traite. L’intrigue est mystérieuse et on a envie de tourner les pages encore et encore pour connaitre ce qu’il va se passer à Joséphine qui joue avec le feu…
Ce roman met mal à l’aise et dérange nos principes moraux les plus basiques.

Il suscite des émotions très diverses et questionne sur la vie, le sens du travail, l’identité, l’amour. Il pose également l’évidence du rôle de la philosophie sur nos vies.

Un texte à lire dans cette sélection pléthorique de titres de rentrée littéraire.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *