logo-article

La crucifixion : le scandale sacré

Olivier Besse

Polémique, très certainement. Mais avant tout « diablement » intéressant, ce documentaire sur la représentation de la Crucifixion dans l’art. 2000 ans après le supplice de Jésus, ce qui était un acte d’une barbarie inouïe est devenu le symbole de la chrétienté.

Le réalisateur prend comme point de départ le scandale provoqué en 2011 à Avignon par l’exposition du Piss Christ d’Andres Serrano, et revisite des œuvres comme le retable d’Issenheim, le Christ nu de Michel-Ange ou la Pieta de Fryer exposée par Mgr Di Falco dans une église de Gap. Qu’est-ce qui nous choque ? se demande-t-il, non sans fausse naïveté.

François Boespflug, dominicain, professeur d’histoire des religions et spécialiste de l’iconographie chrétienne, rappelle qu’en travaillant la figure du Crucifié, les artistes ne cherchent pas à nécessairement à provoquer les croyants. Cette image appartient à notre culture, et comme telle peut donner lieu à des interprétations. Il n’y a pas de blasphème dans une société laïque.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *