logo-article

Nous

Zamâtin, Evgenij Ivanovič

"N’est-ce pas clair que la conscience individuelle n’est qu’une maladie – rien d’autre ?"

EVGUENI ZAMIATINE est un écrivain Russe, ingénieur naval et professeur.

Il fut envoyé en 1916 à Newcastle pour superviser la construction de brise-glace pour la Russie.

De retour à Petrograd en 1917, il ressent une interrogation face à la transformation politique de son pays.

Il semble déçu de la situation post révolution d’octobre à laquelle il a participé en rejoignant les bolcheviks.

Il trouve, notamment, les écrivains trop proches du pouvoir politique.

En 1918, il publie des nouvelles, puis en 1920-1921, il écrit le roman Nous, qui circule sous le manteau puis est publié en anglais en 1924 sous le titre : Nous autres.

Il est, alors, vite classé parmi les intellectuels indésirables du régime.

En 1929, il est condamné comme traitre. Il s’exile en 1931.

Mais l’exil, il connait déjà : en 1913, la publication d’Au diable vauvert lui a valu les foudres du régime tsariste et un exil, en Carélie.

 

http://www.lepoint.fr/images/2017/03/13/7577930lpw-7578412-article-jpg_4152070.jpg

 

En 2017, Actes sud réédite Nous autres sous le nom de : Nous.

Ce changement de titre se justifie par le fait que pour la première fois, le roman a été traduit directement du russe et pas de la version anglaise.

 

Nous est une utopie négative qui se situe dans un temps futur où les machines dominent.

Les humains sont confinés dans des villes de verre.

Aucune intimité n’existe, les immeubles sont en façade de verre où seuls ceux qui ont obtenu le fameux billet rose peuvent baisser le store de leur chambre pour quelques heures.

Les gardiens veillent.

Les humains n’ont plus de nom mais des particules.

Tout est bien ciblé, contrôlé par un régime totalitaire qui justifie son action par la recherche du bonheur unitaire.

Mais pour ce régime le bonheur est lié à l’anéantissement des sentiments. La nouvelle mission à venir est d’empêcher l’imagination.

Au dehors de la chape de verre, la nature existe avec ses arbres, animaux, rivières, herbes, le soleil, le ciel …

Mais plus aucun contact n’est possible entre les deux mondes.

Un jour, D-503 va être entrainé dans une spirale qu’il ne soupçonnait pas : la révolution.

Nous est un roman tenant sa force de son année d’écriture et de son périple éditorial.

Il est certain que les lecteurs de 2017 en ont lu d’autres sur le même sujet. Mais celui-là reste unique.

https://lh4.googleusercontent.com/proxy/cXSehp-mEprvZuWOJWvaarTF-NOF94RQW96qnygp8H0uziXtVgUO-ZL9_395g0Vf6LgcE2eLrVwDKaQC8pNm0cYeXP233bC5-3dByMjQ40sKKQZxPXoAu2OTxnAq7GAivtWyG8iewIXIxOS52Hhr3JQ=w1200-h630-p-k-no-nu

 

Vous avez lu Aldous Huxley, donc lisez Nous.

En ce qui concerne la révolution d’Octobre, cette bande-dessinée est à lire : Svoboda ! de Kris ; Pendanx, Jean-Denis ; Merlet, Isabelle.

Voir dans le catalogue.

 Svoboda ! T1, bd chez Futuropolis de Kris, Pendanx, Merlet

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *