logo-article

Non-assistance à femmes en danger

Luc Frémiot

Le témoignage accablant d’un ancien magistrat sur l’inertie ou l’incompétence des pouvoirs publics dans la lutte pourtant urgente contre les féminicides.

Fort de son expérience au service de la lutte contre les violences intra-familiales, Luc Frémiot dénonce la léthargie des acteurs institutionnels mais propose surtout des solutions concrètes en direction des auteurs de violences. Parmi ces solutions, il propose “l’éviction des maris brutaux du domicile suivie d’une prise en charge dans des structures d’encadrement adaptées sous le contrôle de psychiatres et de psychologues ou la suppression des mains courantes….” Selon lui, les dispositions législatives existent. Elles permettraient de réduire drastiquement la récidive des auteurs de violences et de faire baisser les statistiques des drames familiaux si elles étaient appliquées.

Ce témoignage fait suite au lancement par l’auteur et l’actrice Éva Darlan d’une pétition en ligne en 2019 pour réclamer aux ministres de la Justice et de l’Intérieur de «passer à l’action».

Dans une interview (cf site de France Info ), Luc Frémiot résume : “C’est à l’auteur de violences conjugales de quitter le domicile”.

Vues : 0

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *